Chutes de Shivanasamudram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chutes de Shivanasavudram
Sivanasamudra-water-falls-en.svg
Autres noms
ಶಿವನಸಮುದ
Localisation
Adresse
Localisation
Coordonnées
Caractéristiques
Hauteur totale
98
Largeur
305
Hydrographie
Débit
934 m3/sVoir et modifier les données sur Wikidata
Cours d'eau
Localisation sur la carte de l’Inde
voir sur la carte de l’Inde
Blue pog.svg

Les chutes de Shivanasavudram sont des cataractes de 98 m de hauteur, sur le Cauvery en Inde.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les cataractes de Shivanasamudra, qui forment la limite du district de Mandya, marquent l'essor du Cauvery après un cours torrentiel à travers les ravines du plateau du Deccan[1]. L'île de Shivanasamudra, la quatrième plus grande en étendue des îles de rivière, divise le Cauvery en deux chutes : il y a sur cette île un groupe de temples antiques, et il y avait probablement naguère aussi un village. Ces cataractes, d'une largeur 305 m et hautes de 98 m, sont perpétuellement alimentées, avec un débit moyen de 934 m3/s. Le débit maximum jamais enregistré est de 18 887 m3/s.

Le débit est maximum à la mousson, entre juillet et octobre[2].

Une erreur commune sur ces cataractes est que la chute en rive gauche serait celle de Gaganachukki ; celle en rive droite, de Bharachukki ; en réalité les chutes de Bharachukki[3] se trouvent à quelques kilomètres au sud-ouest des chutes de Gaganachukki[4]. La confusion vient de ce que le Cauvery se divise en deux branches (est et ouest) à quelques kilomètres plus au sud ; et c'est sur la branche ouest que se trouvent les chutes de Gaganachukki[5], à 139 km de la ville de Bangalore, tandis que celles de Bharachukki se trouvent sur la branche est.

Barrage[modifier | modifier le code]

La deuxième plus grande centrale hydro-électrique de l'Inde se trouve à cet endroit (la plus grande, Sidrapong, est à Darjeeling). Elle a été construite en 1902 sur ordre du Diwan de Mysore, K. Seshadri Iyer. L'électricité servait à l'origine à faire tourner les machines des mines d'or de Kolar. Les centrales hydroélectriques indiennes sont parmi les plus anciennes d'Asie. On peut visiter la centrale en demandant l'autorisation auprès de la Karnataka Power Corporation.

Transports[modifier | modifier le code]

Plusieurs lignes de bus desservent Milega, depuis le marché de Bangalore et Malavalli. Il est recommandé de descendre à la poste de Satya Gala, qui n'est qu'à 2 km : de là, on peut se rendre en tricycle pour aller jusqu'aux cataractes. Récemment, plusieurs auberges ont ouvert à proximité des cascades. La maison du tourisme du Karnataka subventionne un petit restaurant près des chutes de Gaganachukki. L'alternative est de prendre l'autoroute, et de se restaurer en chemin dans une dhabha.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Shivanasamudra Falls », sur Bengalooru tourism
  2. « World Waterfall Database » (consulté le 7 juillet 2012)
  3. Barachukki waterfalls
  4. Gagganchucki waterfalls.
  5. Le meilleur point de vue sur les chutes de Gaganachukki est offert par la tour d'observation de Shivanasamudra, et la plupart des photos sont prises de cet endroit. Malgré les nombreux panneaux d'alerte, des touristes escaladent les rochers pour observer les chutes depuis l'amont, ce qui entraîne une multitude d'accidents mortels.