Chutes de Ripon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chutes de Ripon
Ripon Falls01.jpg
Autres noms
Ripon Falls
Localisation
Adresse
Coordonnées
Hydrographie
Bassin versant
Géolocalisation sur la carte : Ouganda
(Voir situation sur carte : Ouganda)
Point carte.svg

Les Chutes de Ripon (en anglais : Ripon Falls) sont des chutes d'eau sur le Nil, en Ouganda.

Découverte[modifier | modifier le code]

Les chutes de Ripon, situées à l'extrémité nord du Lac Victoria ont été pendant longtemps considérées comme les sources du Nil. En 1862-1863, John Hanning Speke a été le premier Européen à descendre le cours du Nil après avoir découvert les chutes[1], qu'il considéraient être comme les sources du Nil[2].

Les chutes ont été baptisées en l'honneur de George Robinson, 1er marquis de Ripon.

Disparition[modifier | modifier le code]

La construction du barrage des chutes d'Owen en 1954 a entraîné la submersion des chutes de Ripon.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Burton et John H. Speke, Aux sources du Nil : La découverte des grands lacs africains, 1857-1863, Libretto
  2. Harry Hamilton Johnson, A History of the Colonization of Africa by Alien Races, Cambridge, England, Cambridge University Press, (OCLC 491378170), p. 318