Chutes Virginia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chutes Virginia
Virginia Falls, Northwest Territories.jpg
Vue des chutes Virginia depuis la rive gauche (sud).
Autres noms
Náįlįcho
Localisation
Adresse
Localisation
Aire protégée
Altitude
500
Coordonnées
Caractéristiques
Hauteur totale
96
Sauts
1
Plus grand saut
96
Largeur
259
Hydrographie
Débit
1 000 m3/sVoir et modifier les données sur Wikidata
Cours d'eau
Bassin versant
Histoire
Identifiant WWD
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Territoires du Nord-Ouest
(Voir situation sur carte : Territoires du Nord-Ouest)
Point carte.svg

Les chutes Virginia (Virginia Falls, parfois également appelées Mahoney Falls, connues dans la langue esclave des Dénés sous le nom de Náįlįcho ou Ná'įlį Cho) sont une chute d'eau située sur la Nahanni, dans les Territoires du Nord-Ouest, au cœur de la réserve de parc national de Nahanni.

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom indien de Ná'įlį Cho signifie « grande eau tombante ». Le nom (peu usité) de « Mahoney » vient des premiers colons établis dans la région. Le nom de Virginia fut attribué quant à lui aux chutes par Fenley Hunter, qui explorait la région pour le compte de la commission géologique du Canada, et qui voulait ainsi rendre hommage à sa fille Virginia[1],[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les chutes Virginia sont hautes de 294 pieds, soit 89,6 mètres. Certaines sources plus anciennes évoquent une hauteur, infirmée par la suite, de 317 pieds, soit 96 mètres. La largeur totale de la cataracte est de huit cent pieds, soit près de 245 mètres[1].

La chute est partagée en deux par un rocher nommé « Mason's Rock » (« le rocher de Mason »), dont le nom dérive probablement de Bill Mason[3]. Les chutes sont entourées de falaises s'élevant jusqu'à près de deux mille pieds (environ six cent mètres) au-dessus du pied de la chute[4]

Le volume d'eau se déversant à travers les chutes est très variable suivant la période de l'année. En 2011, par exemple, le volume minimal, le 15 avril, était de 32 m3/s, alors que le volume maximal atteignait 1 660 m3/s le 23 juin[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) World Waterfall Database, « Virginia Falls - Mackenzie, Northern Territory, Canada », sur http://www.worldwaterfalldatabase.com, World Waterfall Database (consulté le 27 février 2020).
  2. « Rivière Nahanni Sud » dans L'Encyclopédie canadienne, Historica Canada, 1985–. (consulté le )..
  3. (en) David Finch, « A New Name for Virginia Falls », sur http://www.nahanni.com/, Nahanni River Adventures (consulté le 5 octobre 2012).
  4. (en) Amy Tikkanen,, « Virginia Falls », sur http://www.worldwaterfalldatabase.com, Encyclopædia Britannica, (consulté le 27 février 2020).
  5. (en) Environnement Canada, « Débit moyen en 2011 (m3/s) », sur www.ec.gc.ca, Environnement Canada, (consulté le 5 octobre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]