Chute d'Arsouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La chute d'Arsouf, s'est passée fin quand Baybars, chef des Mamelouks, assiège la ville d'Arsouf, défendue par une forteresse avec 270 chevaliers hospitaliers.

À la fin du mois d', la ville est prise mais la forteresse résiste toujours. Baybars réussit à convaincre les chevaliers de se rendre en échange de la vie sauve. Mais il ne tient pas parole, les fait prisonniers et les emmène en captivité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles externes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]