Chuck Barris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment (21 mars 2017).

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.

Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent.

Par ailleurs, dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu'un que de son « décès ». Cette page fait le point sur cette pratique.
 

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barris.
Chuck Barris
The Gong Show Chuck Barris 1976.jpg

Chuck Barris en 1976.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
PalisadesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Charles Hirsch Barris dit Chuck Barris, né le à Philadelphie (Pensylvannie) et mort le 21 mars 2017[1] à Palisades (État de New York), est un compositeur de chansons à succès et producteur de télévision américain, également animateur d'émissions de jeux télévisés aux États-Unis dans les années 1960 et 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chuck Barris produit notamment The Dating Game, qui a inspiré une des séquences de Tournez manège, et The Newlywed Game, qui a été adapté en France sous le titre Les Z'amours, et produit et animé The Gong Show, ancêtre de X Factor.

Dans son livre Confessions d'un homme dangereux (Confessions of a Dangerous Mind), il prétend avoir été tueur à gages pour le compte de la CIA. Le livre a été adapté au cinéma en 2002 par George Clooney.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • You and Me, Babe, 1974
  • Confessions of a Dangerous Mind, 1984
  • The Game Show King, 1993
  • Bad Grass Never Dies, 2004
  • The Big Question, 2007
  • Who Killed Art Deco?, 2009
  • Della: A Memoir of My Daughter, 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pat Saperstein, « Chuck Barris, ‘Gong Show’ Host, Dies at 87 », sur Variety,‎ (consulté le 22 mars 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]