Chrysopée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

La chrysopée (du grec khrusōn, or, et poiēin, faire), en latin chrysopoeia, est un terme utilisé en alchimie. Il s'agit de l'art de faire de l'or par transmutation.

Il s'agit plus d'une noble création que d'une vile fabrication, puisque son but ultime est l'or, le Soleil voire la puissance rayonnante solaire. Affirmer contribuer à la chrysopée était autrefois une marque de haute distinction et d'affirmation d'élitisme pour le maître (al)chimiste.

L'argyropée, associée à la planète Lune, l'hydrargyropée associée à Mercure, ensuite la cypriopée associée à Vénus, l'art de créer du métal fer, associé à Mars, enfin l'art stannifère ou créateur d'étain, associé à Jupiter ou l'art plombifère ou créateur de plomb, associé à Saturne ... leur étaient respectivement en ce sens et de plus en plus inférieurs.

La fabrication ex nihilo était évidemment une supercherie ou une grossière prétention. Les planètes permettent la rémanence d'un savoir lié au paganisme et des dieux gréco-romains mythologiques qui leur correspondent.

Néanmoins la plupart des mystiques chrétiens ont contribué à sauver ces savoirs anciens ou orientaux, des plus occultes aux plus concrets, en leur accordant une tutelle divine.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]