Chronopost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chronopost
logo de Chronopost

Création 1985
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Gentilly
Drapeau de France France
Direction Martin Piechowski
Actionnaires 100 % DPD Group (Groupe La Poste)
Activité Transport express
Société mère DPD Group
Sociétés sœurs DPD France, SEUR, Interlink Express
Effectif 3 500
Site web chronopost.fr

Chiffre d’affaires 816 millions d'euros (2014)

Chronopost est une société spécialisée dans le transport de petites marchandises (moins de 30 kg)[1]. C'est une filiale du groupe GeoPost, branche du Groupe La Poste, et fait partie de DPD Group, réseau international de livraison de colis[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1985, le Groupe La Poste crée Chronopost pour répondre à un besoin de transport rapide du marché français et à la présence de plus en plus forte des distributeurs américains. La société s’appelait à sa création SFMI (Société Française de Messagerie Internationale), et elle a changé de nom en 1992 pour s'appeler Chronopost. C'est la filiale de la Poste et du groupe TAT.

En 1987, Chronopost met en service le premier système informatisé de suivi des envois, accessible par Minitel[réf. nécessaire].

En 1991, Chronopost s’implante dans les DOM. En 1992, le premier hub ouvre à Paris-Charles-de-Gaulle. Il constitue un appui pour des activités nationales et internationales pour le transport aérien et routier[réf. nécessaire].

En 1993, Chronopost entre au top 100 des entreprises les plus performantes dans le magazine L'Entreprise[réf. nécessaire].

En 1995, la première visualisation numérique de la signature du destinataire comme preuve de livraison apparaît.

En 1998, l’entreprise devient Chronopost International et ouvre 13 filiales à l'étranger[réf. nécessaire]. Dès 2006, elle dessert 230 pays à l’international[réf. nécessaire].

C'est en 2008 que l'infrastructure de Chilly-Mazarin est inaugurée, celle-ci devient un lieu important du réseau de Chronopost.

En 2012, Chronopost lance le programme Total Zéro et s'engage à compenser intégralement ses émissions de CO2[3]. Un an après, l’espace logistique urbain de Beaugrenelle à Paris ouvre ses portes et remporte le prix de l’Innovation SITL 2013 dans la catégorie « meilleure installation ou site logistique »[4].

En 2015, les filiales du groupe GeoPost, dont Chronopost International fait partie, sont regroupées sous la marque DPD. Exapaq change de nom pour s'appeler DPD France, Chronopost change de logo mais conserve son nom.

En 2017, Chronopost livre 600 000 colis par jour, dont 190 000 pour le e-commerce. Pour répondre à la concurrence qui livre le dimanche, Chronopost ouvre des agences assurant le service le dimanche, service sous-traité par des prestataires extérieurs, ce qui est dénoncé par les syndicats des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications[5].

En novembre 2017, la presse fait écho à des déclarations selon lesquelles le PDG de Chronopost a dressé une liste de quartiers « à risques » de Saint-Denis où les colis ne sont plus distribués, les destinataires devant parfois prendre livraison à plus de trois kilomètres de leur domicile[6].

Organisation[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les facteurs de La Poste distribuent une partie des colis Chronopost, notamment en zone rurale, les envois mis en instance peuvent être retirés dans les points de contact de La Poste, où les clients peuvent également déposer leurs envois.

Les 7 800 relais[réf. nécessaire] « pick-up » situés en France peuvent également servir de point de retrait et de dépôt[réf. nécessaire].

Certains produits d'autre filiales du Groupe la Poste sont pris en charge par Chronopost, notamment des produits de La Poste (So Colissimo « Mon commerçant ») ou de DPD[réf. nécessaire].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Principaux concurrents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « identité », sur chronopost.fr
  2. Voir sur geopostgroup.com.
  3. « Envoi et suivi de colis express. Livraison colis international avec Chronopost - Total 0 », sur chronopost.fr (consulté le 29 juin 2015).
  4. « Communiqué », sur chronopost.fr (consulté le 29 juin 2015).
  5. « Chronopost lance la livraison le dimanche dans les principales villes françaises », sur actu-transport-logistique.fr, .
  6. « Saint-Denis: Chronopost ne livre plus dans certains quartiers 'à risques' de la ville », 20 minutes (France), 4 novembre 2017, en ligne.

Lien externe[modifier | modifier le code]