Chronologie du transfert de l'obélisque de Louxor à Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Érection de l'obélisque de Louxor sur la place de la Concorde, le 25 octobre 1836, par François Dubois (1790-1871)

L'obélisque égyptien de Paris a été déplacé du temple de Louxor en Égypte puis érigé place de la Concorde le .

Le transport puis l'érection de l'obélisque[modifier | modifier le code]

1828[modifier | modifier le code]

  • août : Jean-François Champollion arrive en Égypte à la tête d'une mission franco-toscane[a 1].
  • 23 novembre : Jean-François Champollion admire pour la première fois les deux obélisques de Louxor[a 2].

1829[modifier | modifier le code]

  • mars : Jean-François Champollion est de retour à Louxor, il donne sa préférence à l'obélisque le plus à l'ouest[a 3].
  • novembre : Jean-François Champollion remet à Méhémet Ali, vice-roi d'Égypte, un mémoire sur la défense des antiquités égyptiennes[a 3].
  • 13 novembre : le ministre français de la Marine crée une commission pour étudier le transport des obélisques[a 4]. Cette commission définit les caractéristiques du Luxor, bâtiment qui sera construit par l'arsenal de Toulon.

1830[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier : le baron Isidore Taylor dit « le Baron Taylor », homme d'art et philanthrope français, est nommé commissaire du roi auprès du pacha d’Égypte[a 5].
  • janvier : le parlement vote un crédit de 300 000 francs suivi d'un second crédit de 200 000 francs[a 6].
  • 31 mai : le baron Isidore Taylor est reçu à Alexandrie par Méhémet Ali[a 5].
  • 26 juillet : le Luxor est mis à l'eau[a 5].
  • 29 septembre : Jean-François Champollion rédige son rapport Obélisques égyptiens à transporter à Paris au ministre de la Marine[a 7].
  • 29 novembre : l’Égypte fait officiellement cadeau à la France des deux obélisques[a 5].

1831[modifier | modifier le code]

  • 15 avril : le Luxor quitte le port de Toulon[a 6].
  • 3 mai : le Luxor fait escale à Alexandrie[a 8].
  • 15 juin : le Luxor quitte Alexandrie[a 9].
  • 7 juillet : le Luxor quitte Rosette[a 10].
  • 14 août : le Luxor arrive à Louxor[a 11].
  • 23 octobre : l'obélisque est abattu[a 12].
  • 19 décembre : l'obélisque est embarqué dans le Luxor[a 13].

1832[modifier | modifier le code]

1833[modifier | modifier le code]

1834[modifier | modifier le code]

1835[modifier | modifier le code]

  • 24 avril : le projet d'aménagement de la place de la Concorde, tel que présenté par l'architecte Jacques Hittorff au conseil municipal de Paris, est adopté[a 28].
  • En juillet : le Luxor, encore remorqué par le Sphinx, va chercher à proximité immédiate de l’Aber-Ildut en Bretagne les blocs de granite du futur piédestal[1].
  • 5 septembre : les blocs de granite sont chargés à bord du Luxor[a 29].
  • 15 décembre : les cinq blocs de granite arrivent à Paris[a 29].

1836[modifier | modifier le code]

  • En avril : les blocs de granite sont déchargés du Luxor[a 29].
  • 17 avril : l'obélisque est halé depuis la rampe du pont de la Concorde jusqu'à la place de la Concorde[a 30].
  • 16 août : l'obélisque est déplacé jusqu'au viaduc d'élévation[a 31].
  • 1er octobre : l'obélisque est déplacé jusqu'au piédestal[a 32].
  • 25 octobre : l'obélisque est érigé sur son piédestal[a 33].

1839[modifier | modifier le code]

  • Des inscriptions sont portées sur les quatre faces du piédestal[a 34] :
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Au XXe siècle[modifier | modifier le code]

1937[modifier | modifier le code]

1998[modifier | modifier le code]

  • 14 mai : le pyramidion métallique est posé au sommet de l'obélisque[a 35].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Robert Solé, op. cit.
  1. p. 15
  2. p. 17
  3. a et b p. 33
  4. p. 34
  5. a, b, c et d p. 275
  6. a et b p. 40
  7. p. 137
  8. a, b, c et d p. 276
  9. p. 49
  10. p. 57
  11. p. 65
  12. p. 88
  13. p. 98
  14. p. 109
  15. p. 113
  16. p. 119
  17. p. 121
  18. p. 122
  19. p. 1é(
  20. p. 127
  21. a, b et c p. 128
  22. p. 130
  23. p. 131
  24. p. 133
  25. a et b p. 134
  26. p. 135
  27. p. 162
  28. p. 145
  29. a, b et c p. 163
  30. p. 164
  31. p. 171
  32. p. 181
  33. p. 187
  34. p. 199
  35. p. 237
  • Autres références
  1. Louis Chauris, La Saga des granites de l'Aber-Ildut, 26 août 1995, [lire en ligne]
  2. Notice no PA00088875, base Mérimée, ministère français de la Culture