Chronologie du Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour un article rédigé, voir Histoire du Luxembourg.

Cette chronologie de l'Histoire du Luxembourg nous donne les clés pour mieux comprendre l'histoire du Luxembourg, l'histoire des peuples qui ont vécu ou vivent dans l'actuel Luxembourg.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Époque moderne[modifier | modifier le code]

La ville de Luxembourg par Georg Braun et Franz Hogenberg en 1598.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

La guerre de paysans – le rassemblement, huile sur toile de Constantin Meunier, 1875.
Meunier Museum, Bruxelles.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le Grand-Duc Adolphe de Luxembourg.
  • 1804 : Introduction du code Napoléon au Luxembourg, alors département des Forêts de la République française.
  • 1815 : Congrès de Vienne. Création du Grand-Duché de Luxembourg, attribué en union personnelle à Guillaume Ier, roi des Pays-Bas. Démembrement territorial : les territoires luxembourgeois de l’Eifel et de l’autre côté de la Moselle, de la Sûre et de l’Our sont attribués à la Prusse. Entrée dans la Confédération germanique. Luxembourg devient une forteresse fédérale et accueille une garnison prussienne.
  • 1830 : Début de la Révolution belge.
  • 1839 : Traité de Londres. Le Luxembourg est partagé en deux, la partie occidentale va à la Belgique, la partie orientale continue à former le Grand-Duché. Le Luxembourg acquiert sa forme géographique actuelle (2 586 km2)
  • 1842 : Le Luxembourg entre dans le Zollverein, établissant l’union économique avec la Prusse qui durera jusqu’en 1918. Découverte de gisements miniers dans le sud du pays.
  • 1848 : Le Luxembourg se dote d’une constitution qui garantit les libertés et les droits fondamentaux des citoyens.
  • 1867 : Traité de Londres. Le Grand-Duché obtient le statut d’un État perpétuellement neutre et désarmé. La garnison prussienne quitte la forteresse, qui est démantelée.
  • 1870 : Le vicariat apostolique est érigé en évêché de Luxembourg par le pape Pie IX. Construction des premières usines sidérurgiques dans le bassin minier.
  • 1871 : Création de l’Empire allemand (IIe Reich).
  • 1886 : Naissance de Robert Schuman, père de l’Europe, à Luxembourg-Ville.
  • 1890 : Avènement au trône du Grand-Duc Adolphe de Nassau-Weilbourg. Le Luxembourg obtient sa propre dynastie.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

WWImontage.jpg
WW2Montage.PNG
Robert Schuman en 1949.
  • 1902-1914 : Naissance des trois partis qui détermineront longtemps la vie politique au XXe siècle : socialiste, libéral et chrétien-social.
  • 1911 : Création de l’ARBED, qui devient le principal groupe sidérurgique luxembourgeois.
  • 1912 : Avènement au trône de la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde, première souveraine à être née sur le territoire national depuis Jean l’Aveugle.
  • 1914-1918 : Première Guerre mondiale.
    • 1914 : Le 2 août 1914, les troupes allemandes envahissent le Grand-Duché en violant sa neutralité acquise par le traité de Londres (1867).
  • 1919 : Abdication de la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde au profit de sa sœur Charlotte. Introduction du suffrage universel. Double référendum : les Luxembourgeois votent à 80 % pour le maintien de la dynastie et à 73 % pour une union économique avec la France.
  • 1920 : La France ayant refusé l’offre luxembourgeoise, le Luxembourg entame des négociations avec la Belgique.
  • 1921 : Le Luxembourg signe l’UEBL avec la Belgique.
  • 1929 : Trois mois avant le grand krach de Wall Street, une loi sur les sociétés holding essaie d’attirer des investissements internationaux. Cette loi ne portera ses fruits qu’à partir des années 1960.
  • 1937 : Référendum sur la loi dite « muselière ».
  • 1939 : Seconde Guerre mondiale.
    • 1940 : Le 10 mai 1940, le Luxembourg neutre est envahi par l’armée allemande. La souveraine et le gouvernement partent en exil.
    • 1944 : Le 10 septembre 1944, la ville de Luxembourg est libérée par les Américains.
    • 1944-1945 : La bataille des Ardennes dévaste le nord et l’est du pays après le retour offensif des Allemands.
  • 1947 : Ratification de la convention du Benelux, une union douanière entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.
  • 1949 : Après avoir abandonné sa neutralité (1948), le Luxembourg adhère à l’OTAN.
  • 1951 : Le Luxembourg est un des membres fondateurs de la CECA, précurseure de l’Union européenne.
  • 1952 : La ville de Luxembourg est retenue comme siège provisoire de la première communauté européenne.
  • 1957 : Le Luxembourg signe, avec la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne et la France, les traités de Rome qui créent la CEE et la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom).
  • 1963 : Première émission euro-obligataire cotée à Luxembourg. Le développement des euro-marchés entraîne l’émergence de la place financière au cours des années 1960.
  • 1964 : Abdication de la Grande-Duchesse Charlotte en faveur de son fils Jean.
  • 1973 : Premier choc pétrolier. La crise qui s’ensuit frappe l’économie luxembourgeoise de plein fouet.
  • 1981 : Fermeture de la dernière mine de fer du pays.
  • 1984 : Le luxembourgeois devient langue nationale.
  • 1985 : Le pape Jean-Paul II, en visite au Luxembourg, élève le pays au rang d’archevêché.
  • 1986 : Attribution du prix Charlemagne au peuple luxembourgeois en reconnaissance de son engagement pour l’Europe.
  • 1989 : Chute du mur de Berlin.
  • 1992 : Le sommet européen d’Édimbourg confirme la ville de Luxembourg comme siège des institutions communautaires à côté de Bruxelles et Strasbourg.
  • 1997 : Arrêt du dernier haut fourneau luxembourgeois. La production sidérurgique se limite désormais au procédé de la filière électrique.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]