Chronologie des invasions vikings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article présente une chronologie des raids vikings et des événements majeurs qui y sont liés.

Expansion viking, toutefois la couleur jaune se réfère à l'expansion normande et non pas à celle des vikings, très différente.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Navire viking exposé au musée de Roskilde.

VIIIe siècle[modifier | modifier le code]

IXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 816 : Des Scandinaves combattent aux côtés du roi de Pampelune contre les Sarrasins.
  • 830 : Nouvelle attaque de Noirmoutier.
  • 842 : Pillage de Jumièges et de Quentovic, principal port de commerce franc à destination de la Grande-Bretagne depuis les attaques menées contre Dorestad à partir de 834.
  • vers 850 : installation permanente de groupes vikings dans le nord du Cotentin[10].
  • 852 : En juin, 224 jours après être entrés dans la Seine, et avoir ravagé Rouen, Paris, Beauvais, Meaux, Melun, Chartres, Évreux, Bayeux et toutes les villes et monastères qu'ils rencontraient la troupe d'Oschéri, quitte la région chargée de butin et rejoint Bordeaux.
  • 858 : Après avoir laminé[réf. nécessaire] la Francie occidentale, Björn se rend à Verberie et fait « sa soumission ». Silence des annales sur la contrepartie qu'il obtient. Les Danois, partis de Gascogne, capturent le roi de Pampelune et le retiennent prisonnier pendant un an[12].
  • 862 : Les Vikings suédois sous Riourik (Rörek) s’emparent de Novgorod. Fondation du premier État russe par les Varègues. Les Vikings pillent et détruisent l'abbaye de Fontenelle alors en Neustrie. Les moines parviennent à s'enfuir avec toutes les reliques. Après les pillages, les Vikings quittent enfin la Seine. Charles le Chauve peut enfin construire un pont à Pîtres.
  • 868 : Charles le Chauve reprend possession de l'Aquitaine[réf. nécessaire] : il fortifie Angoulême, Périgueux et Agen sur la rive droite.
  • 871 : Les Vikings, venus par la Vire, pillent et détruisent le monastère de Saint-Fromond, dans le bocage Saint-Lois.
  • 876 : Fondation du royaume viking d'York dans le nord-est de l'Angleterre.
  • 877 : Mort de Charles II le Chauve. Début de la deuxième vague d'invasions en France.
  • 890 : Les Vikings massacrent les habitants de Saint-Lô et tuent Listus, ancien évêque de Coutances.
  • 892 : Après treize années de ravages, la « Grande Armée » se retire.

Xe siècle[modifier | modifier le code]

Troisième attaque viking contre Constantinople.
La milice de Guérande face aux Vikings en 919 - in : Vie de saint Aubin, manuscrit du XIe siècle provenant de l’abbaye d’Angers, BNF.

XIe siècle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Swanton 1996, p. 54.
  2. (es) Anton Erkoreka, « Los Vikingos en el Pais Vasco », Los Vikingos en la Peninsula Iberica, Fundacion Reina Isabella de Dinamarca,,‎ , p. 9-40 (ASIN B00M2MJX4S, lire en ligne)
  3. Michel Dillange, Les comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine : 778-1204, Mougon, Geste UPCP, coll. « Histoire », , 303 p. (ISBN 978-2-910919-09-2, ISSN 1269-9454, BNF 35804152), p. 53
  4. a b c d et e Swanton 1996, p. 62-63.
  5. a b et c Abbon de Saint-Germain-des-Prés : Le siège de Paris par les Normands, en 885 et 886
  6. Jean-Baptiste Russon et Donatien Duret, La Cathédrale de Nantes, Savenay, Roumegoux, , 145 p., p. 16
  7. Michel Dillange, Les comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine : 778-1204, Mougon, Geste UPCP, coll. « Histoire », , 303 p. (ISBN 978-2-910919-09-2, ISSN 1269-9454, BNF 35804152), p. 55
  8. a et b Jean Renaud, « Les Vikings en France », (notice bibliographique de 5 p.), sur clio.fr, (consulté le )
  9. Ambroise Viaud-Grand-Marais, Petite histoire de l'île de Noirmoutier, Éditions PyréMonde, coll. « Arremoludas », , 109 p. (ISBN 978-2-84618-264-5)
  10. Michel de Boüard, « La Hague, camp retranché des Vikings ? », Annales de Normandie, vol. 43,‎ , p. 3-14, article no 1 (lire en ligne)
  11. André Davy, Les barons du Cotentin, Condé-sur-Noireau, Éditions Eurocibles, coll. « Inédits et introuvables du patrimoine Normand », , 319 p. (ISBN 978-2-91454-196-1), p. 47.
  12. Cf « Annales royales dites de Saint Bertin », année 858 ; Cf chroniqueurs sarrasins Ibn Hayyan, Ibn Al-Athir, Ibn Idhari, Al Nuwayri, cités in Alberto Perez de Laborda « Guia para la historia des pais Vasco hasta el siglo IX » Editorial Txertoa, 1996.
  13. Michel Dillange op. cit., p. 57.
  14. (en) Eleanor Shipley Duckett, Alfred the Great : The King and His England, University of Chicago Press, , 240 p. (ISBN 978-0-226-16779-4, lire en ligne), p. 79-80
  15. La Bourgogne au Moyen Âge, Académie de Dijon, Centre régional de recherche et de documentation pédagogique, 1972
  16. Siège de Guérande mentionné par plusieurs sources dont : dans le manuscrit du XIe siècle : « Vie de Saint Aubin », Biblio. Nat. et dans « Chroniques de Nantes ».
  17. Lisa Garnier, « Byzance et les Vikings, un pan de l'histoire reste à explorer », Cahiers de Sciences et Vie, no 80 « Vikings : enquête sur les secrets des maîtres des mers »,‎ , p. 20
  18. Cf. Pierre de Marca, « Histoire du Béarn », 1640, p. 215 cite l’acte de fondation de l’abbaye de Saint-Sever. Voir également Charte de Condom.
  19. Michel Dillange op. cit., p. 61.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]