Chronologie de la place des femmes dans les sciences en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1903Marie Skłodowska-Curie (1867-1934) est la première femme à recevoir le Prix Nobel (Physique). Elle deviendra également en 1911 la première femme à recevoir un second Prix Nobel (Chimie) et l'une des deux seules personnes à l'avoir reçu dans plus d'une discipline ; Première femme à réussir le concours d'internat des asiles psychiatriques : Madeleine Pelletier.
  • 1906 — Après la mort accidentelle de Pierre Curie, Marie le remplace à son poste de professeur à la Sorbonne en tant que chargée de cours et devient ainsi la première femme à ce poste.
  • 1907 — Création de la première école d'infirmières à l'Hôpital de la Salpêtrière ; première agrégée de sciences naturelles.
  • 1908 — Première femme titulaire d'une chaire à la Sorbonne, Marie Curie est nommée professeur titulaire dans sa chaire de physique générale puis physique générale et radioactivité.
  • 1910 — Élise Deroche (1882-1919) se voit décerner par l'Aéro-Club de France le brevet de pilote no 36 et devient la première femme pilote brevetée au monde (Histoire de l'aviation).
  • 1912Edmée Chandon (1885-1944) fut en France la première femme nommée astronome professionnelle.
  • 1913 — Première agrégée de sciences physiques.
  • 1922 — Première femme élue à l'Académie de médecine : Marie Curie.
  • 1923 — Première femme agrégée de médecine.
  • 1929Lucie Randoin (1885-1960), directrice du laboratoire de physiologie à l'Institut national de la recherche agronomique, est la première femme à enseigner à la faculté de médecine de Paris.
  • 1930 — Interne des hôpitaux de Paris de 1922 à 1926, Thérèse Bertrand-Fontaine (1895-1987) est devenue en 1930 la 1re femme à être Médecin des hôpitaux de Paris.
  • 1934Jeanne Lévy est la première femme agrégée de médecine à Paris.
  • 1936 - Fernande Flous devient docteur ès sciences.
  • 1937 — Jeanne Miquel est la première femme de nationalité française diplômée vétérinaire[2].
  • 1959 — Première femme titulaire d'une chaire à la faculté de médecine de Paris : Jeanne Lévy.
  • 1962Marguerite Perey devient la première femme correspondante de l'Académie des sciences.
  • 1969Thérèse Bertrand-Fontaine a été élue Membre titulaire de l'Académie de médecine, première femme ayant ce poste.
  • 1979Yvonne Choquet-Bruhat (1923-) est la première femme à être élue à l'Académie des Sciences ; Première femme membre de l'Académie Vétérinaire : Mme Dhennin-Balsa ; Première femme Médecin Général : Valérie André.
  • 1980 — Première femme agrégée de mécanique.
  • 1995 — Les cendres de Marie Curie sont transférées au Panthéon de Paris. Elle est alors la seule femme honorée au Panthéon pour son travail.
  • 1997Anne Bargès (1960- ) est la première femme docteur en médecine à obtenir une thèse de doctorat en anthropologie sociale[réf. nécessaire].
  • 2009 - Isabelle Adenot, docteur en pharmacie, président du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.
  • 2009 - Monique Adolphe, biologiste, première femme présidente de l'Académie nationale de pharmacie.

Frise chronologique[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Pierre, « Les premières femmes diplômées de pharmacie dans une quarantaine de pays : Rosa C. d'Alessio de Carnevale Bonino, La mujer y la farmacia en el mundo, in Bol. Soc. Esp. Hist. Farm., 1968 », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 58, no 206,‎ , p. 208-209 (lire en ligne)
  2. « 250 ans d'histoire de la profession vétérinaire... mais seulement 77 ans pour les femmes françaises. » [PDF], p. 4

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]