Chronologie de la décolonisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article regroupe tous les faits chronologiques marquants concernant la décolonisation.

(Notez que dans l'Empire britannique, le mot indépendance a été utilisé dans le sens d'un certain degré d'autonomie à l'intérieur de l'Empire, mais n'est pas une indépendance au sens commun du terme. Un palier ayant ce type d'autonomie s'appelait Dominion.)

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1783 : reconnaissance de l'indépendance des États-Unis par la couronne de la Grande-Bretagne.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1804 : déclaration de l'indépendance d'Haïti, premier État (perçu comme) non-blanc à s'émanciper d'une colonie européenne (mais cette indépendance ne fut reconnue qu'en 1825).
  • 1821 : déclaration de l'indépendance de la Grèce.
  • 1836 : indépendance du Texas, demande d'annexion aux États-Unis en 1845.
  • 1867 : création du Dominion du Canada. Première constitution rédigée au Canada. (Attention, ce n'est pas encore l'indépendance, qui aura lieu en plusieurs étapes de 1931 à 1982)
  • 1868 : Cuba déclare son indépendance, mais l'île est reconquise. Elle sera aux mains des États-Unis en 1898.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1919 : indépendance diplomatique de l'Afghanistan. Seul le ministère des affaires étrangères afghan était britannique.
  • 1931 : le Statut de Westminster garantit la souveraineté totale du Canada, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l'Afrique du Sud et de Terre-Neuve, qui jusque là étaient des pays dits « indépendants », mais non-souverains sur les questions diplomatiques, de déclaration de guerre, du tracé des frontières, de la gestion des affaires étrangères, des postes monarchiques, de la citoyenneté, de la cour constitutionnelle, de la juridiction de la loi constitutionnelle. Ces pays deviennent maintenant indépendants sur la plupart de ces sujets-là et obtiennent un droit d'indépendance sur les autres. Par exemple, le Canada acquiert le droit de faire l'indépendance de sa Cour Suprême et de sa Constitution, mais ne s'en prévaut pas avant 1947 et 1982 respectivement.
  • 1934 : Terre-Neuve suspend son statut de Dominion et se met sous tutelle du Royaume-Uni.
  • 1948-1949 : référendum à trois options à Terre-Neuve, où la population se détache du Royaume-Uni avec 85,7 % au premier tour, puis l'indépendance n'obtient que 47,7 % au second tour (organisé en tant que référendum distinct). Cela consacre Terre-Neuve comme étant la 10e province du Canada.
  • 1951 : la Libye, ex-colonie italienne occupée par les Français et les Britanniques depuis 1943, deviennent indépendante sous la forme du Royaume de Libye.
  • 1964 :
    • Première CNUCED à Genève, Conférence des Nations unies pour le Commerce et le Développement.
    • Indépendance de la Zambie et du Malawi.
  • 1973 :
    • définition d'un nouvel ordre économique international au quatrième sommet des pays non-alignés à Alger.
    • indépendance des Bahamas.
  • 1976 : mort de Mao. Politique des quatre modernisations.
  • 1995 : le Référendum de 1995 au Québec obtient 49,42 % en faveur de l'indépendance. Dans le monde entier, c'est encore le seul 2e référendum sur l'indépendance à avoir été perdu (à part le cas spécial de Terre-Neuve ci-haut).

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 2011 : indépendance du Soudan du Sud À la suite du référendum d'autodétermination organisé du 9 au 15 janvier 2011, le Soudan du Sud a fait sécession de la République du Soudan le 9 juillet 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]