Chronologie de l'exploration spatiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'astronaute Piers Sellers pendant la troisième sortie extravéhiculaire de la mission STS-121 en 2006.

L’exploration de l’espace, parfois appelée conquête de l’espace consiste en l'exploration physique de l'espace, c'est-à-dire de tous les objets extérieurs à la Terre. L’exploration du système solaire en constitue la première étape, un des événements majeurs de la seconde partie du XXe siècle sur le plan scientifique, mais aussi de façon plus large pour nos sociétés, par l'expansion prodigieuse de cette nouvelle frontière. Une colonisation de l'espace pourrait en effet apparaître comme l'aboutissement à très long terme.

Grâce aux avancées allemandes lors de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans le domaine des fusées, la conquête de l'espace a rapidement pris son essor et fut l'un des grands moments de la seconde moitié du XXe siècle. Elle fut marquée, à ses débuts, par une forte concurrence entre les États-Unis et l'URSS, pour des motifs de prestige national liés à la guerre froide. On a appelé cette période la course à l'espace. Depuis, bien que la conquête spatiale soit toujours largement dominée par des agences spatiales nationales ou internationales telles que la NASA ou l'ESA, plusieurs entreprises envisagent de développer des lanceurs commerciaux. Le tourisme spatial intéresse également les entreprises à travers le partenariat avec des agences spatiales, mais également par le développement de leur propre flotte de véhicules spatiaux.

L'idée d'envoyer un objet ou un Homme dans l'espace a été conçue par des auteurs de science-fiction des centaines d'années avant que cela ne soit physiquement et matériellement possible. Pendant la deuxième moitié du XXe siècle, avec le développement des moyens de propulsion appropriés, l'amélioration des matériaux, l'envoi d'une mission dans l'espace ne fut plus seulement un rêve mais devint une réalité.

Trois évènements majeurs de la conquête spatiale sont à retenir : le premier vol spatial orbital de l'Histoire le par le satellite soviétique Spoutnik 1, le premier vol habité par un être humain le avec le vol orbital du Soviétique Youri Gagarine et enfin le premier pas sur la Lune le par l'astronaute Neil Armstrong.

Il y eut ensuite de nombreuses sondes envoyées comme Galileo partie en 1989 à destination de Jupiter ou Cassini-Huygens lancée en 1997 pour Saturne. D'autres missions furent aussi lancées plus récemment comme Mars Express en 2003, Venus Express en 2005 ou New Horizons en 2006. Le plus lointain corps céleste visité à ce jour est Pluton, à proximité duquel est passée la sonde New Horizons en juillet 2015. Toutefois, compte tenu de la déclassification de Pluton en 2006, on peut dire que toutes les planètes du système solaire avaient été visitées depuis 1989, suite au survol de Neptune par la sonde Voyager 2. Cependant, de nombreux objets transneptuniens et autres astéroïdes restent à explorer, et les sondes Voyager commencent tout juste à toucher aux confins de l'héliopause.

Des grandes dates[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du vol spatial.
Dates Évènement Photo
Le petit satellite soviétique Spoutnik 1 devient le premier objet satellisé par l'Homme.
Spoutnik 1
La chienne russe Laïka premier animal vivant à être envoyé dans l'espace, qui meurt au bout de quelques heures à bord de Spoutnik-2.
Maquette de la cabine de Laïka
Création de la NASA, l'agence spatiale des États-Unis.
Logo de la NASA
La sonde soviétique Luna-1 effectue le premier survol de la Lune et devient la première « planète » artificielle
Premier Humain envoyé dans l'espace pour un vol orbital, le russe Youri Gagarine.
Le Canada lance son premier satellite, Alouette 1, à l'aide d'un lanceur Thor-Agena américain ; elle devient ainsi la troisième nation, après l'URSS et les États-Unis, à avoir mis sur orbite un satellite.
Premier survol d'une autre planète, Vénus, par la sonde américaine Mariner-2.
Première femme dans l'espace, Valentina Terechkova.
L'Italie lance son premier satellite, San Marco 1, à l'aide d'un lanceur Scout américain ; elle devient ainsi la première nation d'Europe occidentale, à avoir mis sur orbite un satellite.
Satellite San Marco 2.jpg
Première sortie dans l'espace par le soviétique Alexei Leonov à bord de la capsule Voskhod 2.
La France lance son premier satellite Astérix à partir d'une fusée Diamant.
Asterix Musee du Bourget P1020341.JPG
La sonde soviétique Luna 9 se pose en douceur sur le sol de la Lune.
L'Australie lance son premier satellite WRESAT-1 à partir de Woomera Rocket Range.
Premiers pas de l'Homme sur la Lune lors de la mission Apollo 11, effectués par Neil Armstrong et Buzz Aldrin.
La mission Apollo 11 sur la Lune
Lancement du premier satellite japonais : Ōsumi
Premier satellite japonais : Ōsumi
Lancement de la première station spatiale habitée, Saliout-1 par l'Union soviétique.
Première mise en orbite autour d'une autre planète, Mars, de la sonde Mariner-9.
7 décembre- Apollo 17, dernière mission lunaire dans le cadre du programme Apollo.
Création de l'ESA, l'agence spatiale européenne.
Logo ESA.png
La sonde soviétique Venera 9 retransmet les premières photographies prises depuis la surface d'une autre planète (Vénus).
La sonde américaine Viking-1 réussit le premier atterrissage opérationnel sur Mars.
Premier décollage de la navette spatiale Columbia.
Space Shuttle Columbia launching.jpg
Premier ouest- Européen et premier Français dans l'espace, Jean-Loup Chrétien.
Mise en orbite du premier élément de la station orbitale russe Mir.
Mir entre l'espace et la Terre edit.jpg
La sonde internationale Vega 1 survole la comète de Halley
Lancement du télescope spatial Hubble.
Le télescope spatial Hubble
La sonde Mars Pathfinder se pose sur Mars, libérant le robot mobile Sojourner.
Le premier module de la station spatiale internationale (ISS) est mis en place.
L'ISS, fruit de la coopération internationale (2005)
Destruction volontaire de la station Mir, qui est précipitée dans l'atmosphère et s'y consume.
Dennis Tito premier touriste de l'espace.
Dennis Tito.jpg
Premier vol habité dans l'espace de la Chine par Yang Liwei avec la capsule Shenzhou 5
Yangliwei01.jpg
Premier vol suborbital habité non gouvernemental dans le cadre de l'Ansari X Prize avec le SpaceShipOne. Ce dernier est remporté le lors du second vol [1].
La sonde européenne Huygens se pose sur Titan.
Sonde Huygens
Dernier décollage de la navette spatiale Atlantis, ce qui met fin au programme des navettes spatiales américaines.
La sonde spatiale Rosetta est placée en orbite autour d'une comète et envoi un petit atterrisseur, Philae, afin d'analyser la composition de son sol et sa structure.
L'atterrisseur Philae
Premier survol de Pluton par la sonde New Horizons.

Les programmes spatiaux par pays[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Pionniers de la conquête spatiale[modifier | modifier le code]

Constantin Tsiolkovski, un des pères de l'astronautique moderne.

Astronautes célèbres[modifier | modifier le code]

Buzz Aldrin, deuxième homme à avoir marché sur la Lune.

Les victimes[modifier | modifier le code]

Officiellement, la conquête de l'espace a fait 24 morts à ce jour (dont la chienne Laïka). Cependant, de nombreuses personnes ont été tuées en ex-URSS, en République populaire de Chine et au Brésil par l'explosion de fusées sur le pas de tir ou par des fusées retombant au sol. L'explosion d'une fusée Ariane 5 avait provoqué la retombée de débris potentiellement dangereux sur des zones heureusement non habitées en Guyane française.

  • Spoutnik 2 () : la chienne Laïka mourut environ 7 heures après le lancement, du stress et de surchauffe, probablement due à une défaillance du système de régulation de température (aucune récupération n'était cependant prévue, certains affirmant que Laïka devait mourir d'asphyxie à la décharge des batteries ou devait mourir avec une portion de nourriture empoisonnée)

À ce jour, hormis la chienne Laïka, il n'y a jamais eu de mort dans l'espace. Les décès se sont produits soit lors de l'entraînement au sol, soit lors du décollage, soit lors de la rentrée dans l'atmosphère.

La NASA rend hommage à ces victimes à travers un mémorial. Les noms de plusieurs de ces astronautes ont servi à baptiser des astéroïdes ou des formations géologiques sur d'autres corps célestes. Plusieurs plaques commémoratives ont été déposées sur la lune par les missions Apollo, dont notamment par David Scott, lors de l'atterrissage d'Apollo 15.

Les grands programmes[modifier | modifier le code]

Les missions habitées[modifier | modifier le code]

Lancement du Soyouz TMA-5 depuis Baïkonour

Chiffres[modifier | modifier le code]

La Cité de l'espace informe [réf. nécessaire] qu'un chiffre tout à fait symbolique a été atteint le car un astronaute s'est élancé dans l'espace en tant que 1 000e membre d'équipage d'une mission spatiale.

Il s'agit de Mark Polansky, 50 ans, pilote de la navette spatiale Atlantis pour la mission STS-98 en 2001, un vol spatial à destination de la Station spatiale internationale (ISS) qui dura 13 jours. Pour sa deuxième mission, STS-116, il commande la navette Discovery qui a rejoint également l'ISS.

Pour ces 1 000 membres d'une mission spatiale, voici quelques chiffres remarquables ou surprenants :

  • sur ces 1 000 membres d'équipages, 446 personnes différentes dont 99 Russes, 280 Américains, 3 Chinois, 64 d'autres nationalités dont 31 Européens dont 9 Français ;
  • sur ces 446 personnes, 168 ont fait une seule mission ;
  • 158 sont sortis dans le vide spatial durant leur mission (sortie extravéhiculaire) ;
  • le plus âgé au moment de son vol avait 78 ans (John Glenn) ;
  • sur ces 446 personnes, 44 femmes dont 1 Française (Claudie Haigneré, marraine de la Cité de l'espace) ;
  • le plus jeune au moment de son vol avait 25 ans (Guerman Titov) ;
  • 18 ont perdu la vie en mission ;
  • le vol le plus long en une seule mission (14 mois - Valeri Poliakov) ;
  • 12 astronautes ont marché sur la Lune parmi les 24 astronautes étant partis vers notre satellite naturel ;
  • 2 astronautes ont fait 7 missions (Jerry Ross et Franklin Chang-Diaz) ;
  • 7 citoyens se sont « offert » une place de « touriste spatial » ;
  • Guennadi Padalka a vécu le plus longtemps dans l'espace, soit 879 jours en plusieurs missions de 1998 à 2015 ;
  • 2 femmes ont été « Commandant de bord » de leur mission (Valentina Terechkova et Eilleen Collins) ;
  • le vol orbital le plus court fut d'une seule orbite (Youri Gagarine, le ).

Au total, l'Homme a passé — au 10 décembre 2006 — en mission spatiale 718 266 heures et 17 minutes, soit 29 927 jours, c'est-à-dire près de 82 ans.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]