Chronographe balistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le chronographe balistique, ou « chronographe de tir », est à présent l'appareil communément employé afin de mesurer la vitesse d'un projectile.

Souvent appelé « chrono » ou « chrony » (nom d'une marque commerciale), il est constitué d'un bloc calculateur principal connecté à au moins deux portiques (souvent triangulaires) distants d'une longueur établie délimitant autant de plans que la trajectoire doit traverser aussi perpendiculairement que possible. Des photodiodes y détectent le passage du projectile dont la vitesse est calculée en rapportant l'écart temporel entre les franchissements des portiques à leur distance physique, puis affichée jusqu'au tir suivant. Certains modèles mesurent également la cadence de tir. Ils tiennent, repliés, dans une petite boîte à chaussure, pèsent moins d'un kilogramme et coûtent environ 100 euros.

Il a remplacé le pendule balistique.

Le radar de mesure balistique remplit des missions semblables.