Christopher Moore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore.

Christopher Moore

Description de cette image, également commentée ci-après

Christopher Moore en 2010

Nom de naissance Christopher Moore
Activités Romancier
Naissance 1er janvier 1957 (57 ans)
Toledo, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman noir, fantastique

Œuvres principales

  • Un blues de coyote

Christopher Moore, né le 1er janvier 1957 à Toledo dans l’Ohio, est un écrivain américain de roman policier et fantastique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il abandonne ses études à 16 ans, puis enchaîne les petits boulots : couvreur, épicier, courtier d’assurance, serveur. Il s'inscrit finalement à l’Université de l'Ohio, puis s'installe en Californie et suit des cours à la Brooks Institute of Photography de Santa Barbara. Il publie en 1992 Demonkeeping, un premier roman qui mêle humour et fantastique, dont les droits seront achetés par Disney, et se consacre depuis à plein temps à l’écriture.

Il est l’auteur de treize romans, dont neuf ont été traduits en France, d’abord au sein de la collection Série noire, puis chez Calmann-Lévy au sein de la collection Interstices. Un blues de coyote (1994) et La Vestale à paillettes d’Alualu (1997) sont des romans noirs farcis d'humour et de surnaturel. Les Dents de l’amour (1995) raconte l’histoire de Jody, une jeune femme mordue par un vampire et qui en découvre les avantages et les inconvénients. Devant le succès de l’ouvrage et le retour au premier plan des vampires, Christopher Moore en écrira une suite onze années plus tard, D’amour et de sang frais (2007). Iconoclaste, Moore raconte la vie de Jésus par son ami d'enfance dans L'Agneau (2002).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Practical Demonkeeping (1992)
  • Coyote Blue (1994)
    Publié en français sous le titre Un blues de coyote, Paris, Gallimard, Série noire no 2531, 1999, réédition Paris, Gallimard, Folio policier no 365, 2005, traduction de Luc Baranger.
  • Bloodsucking Fiends: A Love Story (1995)
    Publié en français sous le titre Les Dents de l’amour, Paris, Calmann-Lévy, Coll. Interstices no 12, 2008, réédition Le livre de poche, Coll. Fantastique, 2011, traduction de Luc Baranger.
  • Island of the Sequined Love Nun (1997)
    Publié en français sous le titre La Vestale à paillettes d’Alualu, Paris, Gallimard, Série noire no 2572, 2000, traduction de Luc Baranger.
  • The Lust Lizard of Melancholy Cove (1999)
    Publié en français sous le titre Le Lézard lubrique de Melancholy Cove, Paris, Gallimard, Série noire no 2669, 2002, réédition Paris, Gallimard, Folio policier no 432, 2006, traduction de Luc Baranger.
  • Lamb: The Gospel According to Biff, Christ's Childhood Pal (2002)
    Publié en français sous le titre L’Agneau, Paris, Gallimard, Série noire no 2707, 2004, réédition Paris, Gallimard, Folio policier no 482, 2007, traduction de Luc Baranger.
  • Fluke, or, I Know Why the Winged Whale Sings (2003)
    Publié en français sous le titre Le Secret du chant des baleines, Paris, Gallimard, Série noire, 2006, traduction de Luc Baranger.
  • The Stupidest Angel: A Heartwarming Tale of Christmas Terror (2004)
    Publié en français sous le titre Le Sot de l’ange, Paris, Calmann-Lévy, Coll. Interstices no 4, 2006, traduction de Luc Baranger.
  • A Dirty Job (2006)
    Publié en français sous le titre Un sale boulot, Paris, Calmann-Lévy, Coll. Interstices no 7, 2007, traduction de Luc Baranger.
  • You Suck: A Love Story (2007)
    Publié en français sous le titre D’amour et de sang frais, Paris, Calmann-Lévy, Coll. Interstices no 19, 2009, traduction de Luc Baranger.
  • Fool (2009)
  • Bite Me: A Love Story (2010)
  • Sacré Bleu (2012)
  • The Serpent of Venice (2014)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Our Lady of the Fishnet Stockings (1987)
  • Cat's Karma (1987)

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]