Christopher Lovelock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (novembre 2014).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Christopher Lovelock
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Formation
Autres informations
A travaillé pour

Christopher Lovelock, né le et mort le , était un professeur britannique de marketing management à l'Université de Yale spécialiste des services.

Il a écrit une quarantaine d'ouvrages.

Il est l'auteur d'une classification des services.

En 2004, il a proposé un nouveau paradigme : production, leasing, location, service.

Spécificités du marketing management des services[modifier | modifier le code]

Il liste 7 différences distinctives entre le marketing management des services et le marketing des produits :

  • la nature de la production
  • la grande implication des clients dans le processus de production
  • la part d'humain dans la production
  • les grandes difficultés à maintenir des standards de contrôle de qualité
  • l'absence d'inventaire
  • l'importance du facteur temps
  • la structure des canaux de distribution.

Sa classification des services[modifier | modifier le code]

Il distingue quatre grandes catégories de service (ou de prestation ou de servuction).

Il les différencie :

  • d'une part par la nature de la prestation : l'action concrète, tangible celle d'un kiné ou d'un coiffeur qui fait physiquement quelque chose ou bien l'action psychologique, intellectuelle, immatérielle, d'un professeur, d'un psychothérapeute ou d'un expert-comptable ;
  • et d'autre part, par l'objet du service, ce sur quoi il porte : des personnes (leur corps ou leurs esprit) ou des choses (tangibles ou intangibles comme les chiffres).

Cela donne une matrice 2 x 2 :

  • Les services concrets rendus aux personnes : les coiffeurs, les transports de personnes, les soins médicaux et chirurgicaux, etc.
  • Les services concrets portant sur des choses ; le transport de fret, le nettoyage à sec, la réparation automobile, le dépannage domestique ou professionnel (ascenseur, etc.)
  • Les services abstraits s'adressant à l'intelligence ou au sens : enseignement, divertissement
  • Les services portant sur des entités intangibles, numériques : compte bancaire, crédit, assurances
Voir et modifier les données sur Wikidata
Les quatre grandes catégories de services
                     .                                 Personnes                                 Biens                    
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Formation
Autres informations
A travaillé pour
     Actions      
          concrètes     
Un salon de coiffure. Jean-Louis David, Jacques Dessange, Franck Provost, Saint-Algue, et les autres. 100.000 salariés en France.
DHL, filiale de la Deutsche Post. Le fret express. Un flotte de 50.000 véhicules. Concurrents : UPS, FedEx, La Poste, etc.
     Actions
immatérielles
Le château de la Belle au Bois dormant à Disneyland.1.000 parcs d'attraction et parcs à thèmes dans le monde. Parc Astérix, Futuroscope, Puy du Fou, PortAventura, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher Lovelock, Evert Gummesson, « Whither Services Marketing? In Search of a New Paradigm and Fresh Perspectives », dans : Journal of Service Research, Aug 2004, p. 20-42
  • Christopher Lovelock, Marketing des services, Pearson, 2014.

Articles connexes[modifier | modifier le code]