Christopher Hill (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Edward Christopher Hill, né le 6 février 1912 et mort le 23 février 2003, est un historien et universitaire marxiste anglais, spécialisé dans l'histoire anglaise du XVIIe siècle. De 1965 à 1978, il est maître du Balliol College de l'université d'Oxford[1],[2],[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Obituary: Christopher Hill », sur the Guardian, (consulté le )
  2. (en) « Hill, (John Edward) Christopher (1912–2003), historian », sur Oxford Dictionary of National Biography (DOI https://doi.org/10.1093/ref:odnb/89437, consulté le )
  3. Luc Borot, « In Memoriam Christopher Hill », XVII-XVIII. Revue de la Société d'études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, vol. 56, no 1,‎ , p. 9–11 (lire en ligne, consulté le )
  4. « Décès de Christopher Hill, historien de la révolution anglaise », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]