Christopher Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christopher T. Hill et Hill.
Christopher Hill
2006 0922 chris hill.jpg

Christopher Hill, alors secrétaire d'État assistant, le 22 septembre 2006.

Fonction
Secrétaire d'État assistant pour l'Asie de l'Est et le Pacifique
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de

Christopher Robert Hill, né le [Où ?], est un diplomate américain, notamment ambassadeur des États-Unis en Corée du Sud et en Irak et secrétaire d'État assistant pour l'Asie de l'Est et le Pacifique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christopher Hill est diplômé en économie de l'université Bowdoin. Il fut volontaire dans le Corps de la Paix entre 1974 et 1976 au Cameroun. Il est titulaire d'un master au Naval War College en 1994.

Carrière diplomatique[modifier | modifier le code]

Il a longtemps été en poste en Europe de l'Est et dans les Balkans.

Il fut l'adjoint de Richard Holbrooke lors des accords de Dayton en 1995, puis nommé ambassadeur en Macédoine de 1996 à 1999, et en Pologne de 2000 à 2004 avant d'être nommé ambassadeur en République de Corée de 2004 à 2005.

Il a été le chef de la délégation américaine dans les pourparlers à six sur le programme nucléaire nord-coréen et secrétaire d'État assistant pour l'Asie de l'Est et le Pacifique au sein du Département d'État des États-Unis à partir du 8 avril 2005.

Le 27 février 2009, le président des États-Unis Barack Obama annonce l'avoir désigné comme ambassadeur en Irak[1] où il est arrivé le 24 avril 2009[2]. Il quitte son poste un an plus tard.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • « The geopolitical implications of enlargement », in Jan Zielonka (ed.), Europe unbound : Enlarging and reshaping the boundaries of the European Union, Routledge, 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :