Christopher Hall (humoriste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christopher Hall et Hall.
Chrtistopher Hall, prenant la parole au cours d'une manifestation marquant les 30 ans de la Charte de la langue française, tenue à Montréal, le .

Christopher Hall est un humoriste anglophone canadien qui œuvre principalement en français au Québec. Il fait un monologue toutes les semaines à l'émission Ouvert le Samedi à la radio de Radio Canada. On peut également le voir faire des vox-pops à l'émission Et Dieu créa… Laflaque. On peut aussi le voir en tant qu'un des chroniqueurs et commentateur, qui critique autant sur le plan de l'actualité, de la politique, de le culture et du milieu artistique dans chaque émission de Génération 2000, présenté sur les ondes de Musimax. Ces émissions, dont il est un des annotateurs, passe en revue les évènements marquants sur chaque année de la décennie 2000 présentée de façon chronologique.

Dans les années passées, il fut chroniqueur à la radio pour l'émission Indicatif présent animée par Marie-France Bazzo sur la Première Chaîne de Radio-Canada et, à la télévision, pour l'émission Éros et compagnie sur les ondes de Canal Vie.

Son humour est très engagé politiquement: il n'aime vraiment pas les Républicains américains, ni les Conservateurs canadiens, ni les militaires, et il ne s'en cache pas.

À la suite de l'élection de députés conservateurs dans la région de Québec, il a demandé: « Est-ce qu'on est moron parce qu'on vit à Québec ou est-ce qu'on vit à Québec parce qu'on est moron? ».

Le 9 septembre 2006, il a créé une controverse en se moquant de la mort de cinq soldats canadiens en Afghanistan:

« Cinq soldats de plus reviennent de l'Afghanistan les pieds devant... Mais il y a un côté positif: on a finalement trouvé une utilité pour tous les drapeaux canadiens achetés par Sheila Copps dans les années 90. En plus, avec tous ces cercueils, ça va aider à relancer l'industrie du bois d'œuvre. Donc, supportons la guerre, il ne faut pas nuire au moral de l'industrie forestière! »

Il est aussi clarinettiste dans certains orchestres dont l'Orchestre symphonique de Sherbrooke.

Liens externes[modifier | modifier le code]