Christopher Dodd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher Dodd
Image illustrative de l'article Christopher Dodd
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le Connecticut
Prédécesseur Abraham A. Ribicoff
Successeur Richard Blumenthal
Représentant des États-Unis
pour le 2nd district du Connecticut
Prédécesseur Robert Steele
Successeur Sam Gejdenson
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Willimantic
Parti politique Démocrate
Conjoint Jackie Marie Clegg
Religion Catholique

Christopher « Chris » John Dodd, né le à Willimantic dans le Connecticut, est un homme politique américain, sénateur démocrate du Connecticut au Sénat des États-Unis de 1981 à 2011. Candidat à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2008, il abandonne après le caucus de l'Iowa à la suite d'un résultat très décevant.

En janvier 2010, il annonce qu'il va mettre fin à trente-cinq ans de carrière politique, en décidant de ne pas se représenter au Sénat[1]. Il termine ainsi sa carrière en donnant son nom à l'importante réforme de la réglementation des marchés financiers soutenue par l'administration Obama, le Dodd–Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christopher Dodd est le fils de l'ancien sénateur du Connecticut, Thomas J. Dodd.

Diplômé en littérature anglaise en 1966, Dodd s'enrôla dans les volontaires des Peace Corps et servit en République dominicaine jusqu'en 1968.

Il rejoint ensuite l'armée américaine de réserve jusqu'en 1975. En 1972, il est diplômé en droit de l'université de Louisville et est admis l'année d'après au barreau du Connecticut à New London.

De 1975 à 1981, Dodd est élu à la Chambre des représentants des États-Unis pour le 2nd district du Connecticut.

En novembre 1980, Dodd est élu sénateur démocrate du Connecticut au congrès fédéral, au siège occupé de 1953 à 1963 par Prescott Bush, le grand-père paternel de George W. Bush. Dodd sera réélu à ce siège en 1986, 1992, et 1998. En 2004, il est réélu avec 66 % des voix contre le républicain Jack Orchulli.

De 1995 à 1997, il est en outre président du Comité national démocrate et son porte-parole.

Catholique, bilingue anglais et espagnol, Dodd habite East Haddam avec sa femme Jackie Marie Clegg. Ils ont une fille.

Dodd s'est déclaré candidat à l'investiture démocrate pour les élections présidentielles de 2008. Il se retire et soutient la candidature de Barack Obama dans les primaires.

Peu de temps après, Chris Dodd fait l'objet de reportages médiatiques après avoir obtenu un prêt à taux préférentiel.

Le 5 janvier 2010, Dodd annonce qu'il ne sera pas candidat à sa réélection comme sénateur en novembre prochain. Le procureur général Richard Blumenthal est choisi par le parti pour succéder à Dodd et a une confortable avance sur ses rivaux républicains, alors que le sénateur était au coude-à-coude avec[2].

En mars 2011, il est élu président de la Motion Picture Association of America (MPAA)[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Christopher Dodd a publié en 2010 un livre intitulé "Letters from Nuremberg" présentant les lettres écrites par son père Thomas Dodd alors qu'il était juge au procès de Nuremberg. L'ouvrage apporte le regard d'un Américain sur l'état de l'Europe à la fin de la seconde guerre mondiale, détaille l'organisation du procès et la place respective qu'y ont tenus les Russes, les Américains, les Britanniques et les Français. L'auteur a interrogé pour le compte de l'accusation américaine la plupart des criminels de guerre allemands jugés à Nuremberg et décrit finement leur personnalité et leur comportement à la fin de la guerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. EU-Sénat: Les démocrates fragilisés
  2. Blumenthal starts with commanding lead
  3. Alex Ben Block, « Official : Chris Dodd to Lead MPAA », The Hollywood Reporter, 1er mars 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]