Christopher Browning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christopher Browning
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nom de naissance
Christopher Robert BrowningVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Christopher Robert Browning, né le 22 mai 1944, est un historien américain fonctionnaliste spécialiste de l'Holocauste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est principalement connu pour son ouvrage, Les Hommes ordinaires : le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne. Dans ce livre, il montre comment un groupe de soldats allemands a été amené à tuer des milliers de Juifs. Pour Christopher Browning, c'est la société qui, conditionnant les individus dès leur naissance à la soumission à l'autorité, a fait de ces soldats des tueurs. Pour étayer cette thèse, il s'appuie sur les travaux de Stanley Milgram.

Cet ouvrage a été critiqué surtout en Europe[réf. nécessaire], car il y écrit que ces hommes, étant des policiers en uniforme, n'avaient pas été endoctrinés. Il semble totalement ignorer que la police en uniforme avait été transférée autoritairement dans la 4e division de Waffen SS (la division Polizei) qui suivait les mêmes cours d'endoctrinement que tous les SS. En action, ils portaient la blouse camouflée de la Waffen SS, mais à part cela ils conservaient leur uniforme de police avec simplement l'adjonction, sur le bras gauche, de l'aigle caractéristique des unités en armes du NSDAP (différent de celui de la Wehrmacht).

Œuvres[modifier | modifier le code]