Christopher Baldelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christopher Baldelli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président-directeur général (en)
RTL, RTL2 et Fun Radio
-
Régis Ravanas (d)
Président-directeur général (en)
Paris Première
-
Jean d'Arthuys (d)
Directeur général
France 2
-
Philippe Baudillon (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Christopher Baldelli, né le à Sarralbe (Moselle), est un spécialiste de la communication et des médias français.

De 2009 à 2019, il est le président de la structure regroupant les radios RTL, RTL2 et Fun Radio. Depuis 2021, il est le président de la chaîne Public Sénat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Christopher Baldelli naît le à Sarralbe[1]. Il est titulaire d'une maîtrise de géographie, obtenue à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, et est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris[2].

En 1990, il effectue son service national en qualité d'officier, au 403e régiment d'artillerie à Chaumont (Haute-Marne).

Haut fonctionnaire[modifier | modifier le code]

En 1991, Christopher Baldelli devient administrateur du Sénat. À partir de 1992, il est chargé des secteurs de la presse écrite et de l'audiovisuel auprès de la commission des finances[3].

En 1994, il intègre le cabinet du ministre du Budget, Nicolas Sarkozy, au poste de conseiller technique, chargé de la presse écrite et du régime de la publicité. En , il est nommé conseiller (communication, presse écrite, audiovisuel, cinéma et multimédia) au cabinet du ministre de la culture, Philippe Douste-Blazy. En 1996, quelques mois avant la dissolution provoquant des élections législatives, il rejoint, en tant que conseiller technique, la cellule communication du cabinet du premier ministre, Alain Juppé[4],[3].

Hachette puis La Provence[modifier | modifier le code]

De à , il travaille auprès du directeur général du secteur médias chez Hachette. Il est ensuite directeur délégué adjoint du pôle presse quotidienne régionale d'Hachette Filipacchi Médias (groupe Lagardère). En 1999, il est nommé directeur général du groupe de presse La Provence[3].

France 2 puis M6 et Paris Première[modifier | modifier le code]

En 1999, il devient directeur délégué de la chaîne de télévision France 2. En , il est nommé directeur général de France 2[5]. En , il est parallèlement élu président du Groupement des radiodiffuseurs français, entité de l'Union européenne de radio-télévision, association professionnelle de radiodiffuseurs nationaux, au sein de laquelle il est administrateur[6].

En , Christopher Baldelli rejoint M6 comme secrétaire général des programmes succédant à Nicolas Coppermann. En , il est nommé directeur des chaînes thématiques du groupe M6 (« M6 Thématiques ») et PDG de Paris Première[2]. Il prend la vice-présidence de l'Union européenne de radio-télévision et du Conseil international des télévisions d'expression française[1].

Groupe RTL[modifier | modifier le code]

En , Christopher Baldelli est nommé président du directoire de RTL Radio en France (RTL, RTL2, Fun Radio)[1]. En , il succède à ce poste à Axel Duroux devenu vice-président du groupe TF1.

Le , il annonce que Laurent Ruquier succédera à Philippe Bouvard à la présentation de l'émission culte de RTL, Les Grosses Têtes. C'est un tournant important dans l'histoire de la station[7].

Le , RTL annonce le départ de Christopher Baldelli, qui sera remplacé par Régis Ravanas à la tête de la radio[8],[9]. Les relations avec Nicolas De Tavernost, président du Groupe M6 et propriétaire de RTL, auraient motivées ce départ de Christopher Baldelli qui a aussi vu sa radio être détrônée par France Inter en termes d'audiences lors du premier trimestre 2019[10].

Public Sénat[modifier | modifier le code]

En 2020, il échoue à succéder à Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions[11].

Le , Christopher Baldelli est nommé président de la chaîne Public Sénat[12],[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Christopher Baldelli est Chevalier de l'Ordre national du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres[1][précision nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (fr) Nathalie Silbert, « Christopher Baldelli prend la tête de RTL », Les Échos,
  2. a et b (fr) Amaury de Rochegonde, « Christopher Baldelli attendu à la présidence de RTL », Stratégies,
  3. a b et c (fr) Raphaël Weckerlé, « Christopher Baldelli » sur toutelatele.com,
  4. (fr) Emmanuel Berretta, « INFO LEPOINT.FR - Christopher Baldelli, nouveau patron de RTL » sur le site officiel de l'hebdomadaire Le Point,
  5. (fr) Julien Lalande, « Christopher Baldelli à la tête de RTL ? » sur Ozap.com,
  6. (fr) « Christopher Baldelli, administrateur de l'UER », Stratégies,
  7. « Laurent Ruquier succède à Bouvard sur RTL », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2017)
  8. Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, « RTL perd sa grosse tête », sur Les Jours, (consulté le 24 mai 2019)
  9. Le Point magazine, « Changements en série chez M6, qui remplace le patron de RTL », sur Le Point, (consulté le 27 mai 2019)
  10. « Christopher Baldelli, patron de RTL depuis 2009, quitte la radio », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mai 2019)
  11. « Christopher Baldelli prend la tête de Public Sénat, Bertrand Delais conserve celle de LCP », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2021)
  12. « Christopher Baldelli nommé nouveau PDG de Public Sénat », sur LEFIGARO (consulté le 18 avril 2021)
  13. Le Point magazine, « Christopher Baldelli, ancien patron de RTL, désigné PDG de Public Sénat », sur Le Point, (consulté le 18 avril 2021)