Christophe Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Christophe Robert
Image illustrative de l’article Christophe Robert
Biographie
Nationalité Français
Naissance (58 ans)
Montpon-Ménestérol (France)
Taille 1,68 m (5 6)
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
0000-1981 FC Nantes
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1981-1991 FC Nantes215 (41)
1991-1992 AS Monaco024 0(4)
1992-1993 US Valenciennes-Anzin030 0(8)
1995 Ferro Carril Oeste
1995-1996 CS Louhans-Cuiseaux037 0(5)
1996-1997 AS Nancy-Lorraine023 0(1)
1998-1999 AS Saint-Étienne034 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1989-1991 France B002 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Christophe Robert est un footballeur français né le à Montpon, qui jouait, dans les années 1980 et 1990, au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à Nantes, il intègre l'équipe professionnelle lors de la saison 1981-82, où il apparaît 2 fois pour suppléer Loïc Amisse au poste d'ailier gauche. Il ne joue que 4 fois la saison suivante, avant de trouver plus de temps de jeu lors de la saison 1983-84 en devenant le remplaçant régulier de son aîné après le départ de Henrik Agerbeck pour Sochaux.

Il ne supplantera toutefois jamais Amisse même s'il foule la pelouse entre 20 et 30 fois chaque saison pour les matchs de championnat[1]. Il n'accède au statut de titulaire que sous l'ère Blazevic lors des saisons 1988-1989 puis surtout en 1989-1990. Sous le maillot jaune et vert, il aura joué au total 191 matchs et marqué 30 buts.

En 1991, il signe un contrat avec l'AS Monaco puis rejoint le club de Valenciennes en 1992. Il est en 1993 l'un des principaux protagonistes de l'affaire VA-OM. Ce scandale sportif et la condamnation judiciaire qui s'ensuit le conduisent à s'expatrier en février 1995 en Argentine, au Club Ferro Carril Oeste. Il rentre en France quelques mois après pour évoluer en deuxième division à Louhans-Cuiseaux (1995-1996), puis l'année suivante en Division 1 à Nancy (1996-1997), puis à nouveau en D2 à Saint-Etienne (1997-1998), où il termine sa carrière sur un titre de champion de France de D2.

Il connaît deux sélections avec l'équipe de France B[2], contre les Pays-Bas B et la Finlande[3].

Après s'être reconverti dans la restauration et la vigne à Saint-Émilion, il gère jusqu'à 2008 avec Thierry Bonalair un multiplexe baptisé R'Soccer[4] situé à Saint-Sébastien-sur-Loire. Il est également négociant en vin. Après ce multiplexe, il est gérant d'une société nommée D-clic[5] dans laquelle il s'est associé avec David Aubin (qui est à l'origine de celle-ci) et Luc Alphand, ancien champion du monde de ski. La société D-CLIC a été radiée le 12 novembre 2020.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Statistiques du FCNA
  2. « 15 février 1989 - France A'-Pays-Bas A' : 1-0 », sur selectiona.free.fr (consulté le )
  3. « 16 février 1991 - France B-Finlande : 0-0 », sur selectiona.free.fr (consulté le )
  4. R'Soccer sur societe.com
  5. D Clic sur societe.com
  6. « Fiche de Christophe Robert », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]