Christophe Lebreton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lebreton.

Christophe Lebreton
Bienheureux catholique
Image illustrative de l’article Christophe Lebreton
Le monastère de Tibhirine,
vu des champs dont le fr. Christophe s'occupait.
Bienheureux, martyr
Naissance
Blois
Décès   (45 ans)
Algérie
Nationalité française
Ordre religieux Ordre cistercien de la Stricte Observance (Trappiste)
Béatification 8 décembre 2018 à Oran (Algérie)
par le cardinal Giovanni Angelo Becciu
Vénéré par l'Église catholique

Christophe Lebreton est un religieux français, membre du groupe des moines de Tibhirine, né à Blois le , tué le en Algérie. Il est reconnu martyr par le pape François en janvier 2018, et proclamé bienheureux le 8 décembre 2018 à Oran, en même temps que les autres martyrs d'Algérie. Ses écrits, publiés après sa mort, révèlent sa poésie et sa profondeur spirituelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christophe Lebreton naît à Blois en 1950, et grandit au sein d'une famille de douze enfants[1]. Étudiant, il s'investit dans la communauté Emmaüs, auprès des plus démunis[1].

Il part en Algérie pour son service national de coopération, auprès d'enfants handicapés[2]. Le P. Carmona lui fait découvrir Tibhirine et le monastère Notre-Dame de l'Atlas[3].

Christophe Lebreton intègre jeune l'abbaye Notre-Dame de Tamié[3]. Il y effectue en 1980 sa profession religieuse[3].

Répondant à un appel de renfort au monastère de Tibhirine, il y part en octobre 1987, en emportant sa guitare[3]. Il y est ordonné prêtre par Mgr Teissier en 1990[3]. Il est chargé particulièrement de la liturgie, de l'exploitation agricole, de la vigne et du jardinage[3],[4].

Il fait partie du Ribât-el-Salâm (Lien de la Paix), groupe d'échange et de prière[3]. Il tient son journal, notamment de 1993 à sa mort[4]. Ses écrits montrent la densité de sa poésie, ses échanges ouverts et réfléchis avec ses voisins algériens et sa profondeur spirituelle[3],[4].

Il est sous-prieur du monastère, et maître des novices[3]. Le P. Christian de Chergé souhaite qu'il prenne sa suite comme prieur du monastère[3].

photo en couleur de sépultures marquées chacune d'un petit monticule de terre, avec un écriteau portant le prénom.
Cimetière de Thibirine. La tombe de fr. Christian est au centre, la troisième en partant de la droite.

Il est enlevé dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 avec six de ses compagnons, et tué comme eux en mai 1996.

Béatification[modifier | modifier le code]

Le pape François reconnaît le 26 janvier 2018 qu'il est mort en martyr, comme les autres moines de Tibhirine et les martyrs d'Algérie[5]. Il est proclamé bienheureux lors de la cérémonie de béatification le en Algérie, à Oran[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le souffle du don : Journal de Frère Christophe, moine de Tibhirine, 8 août 1993 - 19 mars 1996, Paris, Bayard et Centurion, 1999, 203 pages (ISBN 2227436832 et 9782227436831).
  • Aime jusqu'au bout du feu : cent poèmes de vérité et de vie, poèmes et dessins de frère Christophe, éditions Monte-Cristo, 1997 (ISBN 2-909403-11-4).
  • Adorateurs dans le souffle : homélies de frère Christophe Lebreton pour fêtes et solennités, 1989-1996, Godewaersvelde, Éd. de Bellefontaine, 2009.
  • Lorsque mon ami me parle : homélies de frère Christophe Lebreton pour Avent-Noël, Carême-Temps pascal, 1989-1996, Godewaersvelde, Éditions de Bellefontaine, 2010 (ISBN 978-2-85589-553-6).
  • La table et le pain pour les pauvres : homélies de frère Christophe Lebreton pour le temps ordinaire, 1989-1996, Godewaersvelde, Bellefontaine, 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Georgeon et Vayne 2018, p. 53.
  2. Georgeon et Vayne 2018, p. 53-54.
  3. a b c d e f g h i et j Georgeon et Vayne 2018, p. 54.
  4. a b et c Hoeffner 2018.
  5. a et b Anita Bourdin, « Algérie: à Oran, béatification des 19 martyrs catholiques le 8 décembre 2018 », sur zenit.org, Zenit, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]