Christophe Lambert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Christophe Lambert (acteur))
Christophe Lambert
Description de cette image, également commentée ci-après
Christophe Lambert en 2016.
Nom de naissance Christophe Guy Denis Lambert
Naissance (65 ans)
Great Neck, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau de la France Française
Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur, producteur
Films notables Greystoke, la légende de Tarzan
Subway
Highlander (saga)
Max et Jérémie
Mortal Kombat (1995)

Christophe Lambert, né le à Great Neck, dans l'État de New York (États-Unis), est un acteur, producteur et homme d'affaires franco-américain. Dans les pays non francophones, il est connu sous le nom de Christopher Lambert.

Révélé par son rôle de John Clayton / Tarzan dans Greystoke, la légende de Tarzan en 1984, puis sacré meilleur acteur aux César pour son rôle dans Subway sorti en 1985, il interprète l'immortel Connor MacLeod dans le film Highlander en 1986 — puis jusqu'en 2000 dans le reste de la franchise —, montrant ainsi son talent d'acteur éclectique. S'ensuit alors une carrière principalement comme tête d'affiche de plusieurs grosses productions européennes comme américaines jusqu'au début des années 2000, avec des rôles dans Le Sicilien (1987), Face à face (1992), Max et Jérémie (1992), Fortress (1993), Mortal Kombat (1995), Arlette (1997) ou encore Beowulf (1999). L'échec cuisant du film Vercingétorix : La Légende du druide roi (2001) mettra un terme à ce statut, sans pour autant cesser sa carrière à l'étranger. Parallèlement à ses rôles devant la caméra, Lambert entame à partir du début des années 1990 une carrière de producteur ainsi qu'homme d'affaires, participant à divers projets dans des secteurs diversifiés.

Durant les années 2000, il joue notamment dans Janis et John (2003), Southland Tales (2006) de Richard Kelly, ou encore pour la caméra de Claire Denis dans White Material (2009). Durant les années 2010, s'il s'offre une parenthèse littéraire avec la publication des livres La Fille porte-bonheur en 2011 et Le Juge en 2015, il s'aventure également du côté de la télévision, avec les séries NCIS : Los Angeles (2012-2013), La Source (2013), Mata Hari (2015) ou encore Blacklist (2019). Pour ce qui est du cinéma, il joue dans Ma bonne étoile (2012), tourne pour Claude Lelouch dans Un plus une (2015) et Chacun sa vie (2017) ainsi que les frères Joel et Ethan Coen dans Ave, César !, tout en apparaissant notamment dans la comédie La Folle Histoire de Max et Léon (2016), le drame historique Sobibor (2017) et la comédie Mes jours de gloire (2020).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Christophe Lambert voit le jour à Great Neck, en banlieue de New York, qu'il quitte à l'âge de deux ans pour passer son enfance à Genève en Suisse romande[1] et à Annemasse en France, où il est lycéen. Son père officie en tant que diplomate à l'ONU[2]. Sa mère est de nationalité belge[réf. nécessaire].

À l'âge de 12 ans, après avoir joué dans Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux avec une de ses demi-sœurs, il veut devenir acteur[3]. Il explique « Je me sentais bien dans la peau d’un autre personnage, mais en fin de compte, ce que j’ai préféré le plus, c’était les applaudissements de mes proches. Je me disais : « Pour une fois, j’ai fait quelque chose de pas trop mal. ». Je voulais devenir acteur pour retrouver ce feeling. Pourtant, je n’avais pas envie de suivre des cours de théâtre. Le cinéma en revanche, m’attirait davantage. »[4].

Après avoir travaillé à la Barclays et à la Bourse de Londres il s'inscrit au cours Florent, puis passe une année au Conservatoire de Paris[5]. Il commence sa carrière au cinéma en 1979, jouant un petit rôle dans Ciao, les mecs de Sergio Gobbi[4]. L'année d'après, il tient un rôle plus important dans le thriller français Le Bar du téléphone[4].

Révélation critique et commerciale (années 1980)[modifier | modifier le code]

En 1981, il apparait quelques minutes dans le rôle d'un médecin dans Asphalte de Denis Amar, son troisième film[6].

Il est révélé au grand public en 1984 en incarnant le personnage de John Clayton / Tarzan dans la grosse production britannique Greystoke, la légende de Tarzan de Hugh Hudson[7].

Dès lors, il partage sa carrière entre la France et Hollywood.

Après le drame Paroles et musique (1984) d'Élie Chouraqui, face à Catherine Deneuve, il est choisi par Luc Besson pour tenir le premier rôle masculin de son ambitieux polar Subway (1985)[4]. Sa performance, face à Isabelle Adjani, lui vaut sa première et unique nomination aux Césars. Cela lui suffit : il décroche le César du meilleur acteur 1986[4]. Durant son discours, il dédie sa récompense à son frère[4].

Cette même année, il confirme en revenant au cinéma en costumes : il incarne le premier rôle Connor MacLeod dans le film fantastique américain Highlander de Russell Mulcahy, qui, s'il le voit affronter Clancy Brown et s'allier à Roxanne Hart, il côtoie notamment la légende écossaise Sean Connery[8]. Avant d'être considéré comme un film culte, Highlander connait un échec au box office américain mais connait une forte popularité en Europe tout en étant un succès sur le marché vidéo, permettant ainsi de lancer une franchise[9].

Par la suite, il est la tête d'affiche du drame Le Sicilien, réalisé par le respecté Michael Cimino[10]. Mais malgré une promotion dantesque[réf. nécessaire], le film déçoit au box-office et reçoit des critiques mitigées[4],[11]. En 1988, il porte le drame Le complot, réalisé par Agnieszka Holland, face à Ed Harris. Mais là encore, le film passe inaperçu[réf. nécessaire].

Durant les années 1990, l'acteur va alors enchaîner les productions de plus en plus risquées.

Échecs successifs et ses débuts de producteur (années 1990)[modifier | modifier le code]

L'actrice Diane Lane, en 2011, est la femme de Christophe Lambert entre 1988 et 1994 ainsi que sa partenaire de jeu dans Love Dream (1988) et Face à face (1992).

Durant cette décennie, il tourne beaucoup à Hollywood, mais enchaîne les échecs, notamment pour plusieurs films d'action sortis directement en vidéo (DTV)[12]. Il enchaîne également les suites de Highlander, qui ne recevront pas le même accueil critique. L'année 1991 lui permet ainsi de retrouver pour la première fois le rôle de Connor MacLeod qu'il tient dans Highlander, le retour, avec de nouveau Mulcahy derrière la caméra[4]. Recevant des critiques extrêmement négatives, Lambert explique qu'il devait participer au film pour des raisons contractuelles[4]. Lambert se désavoue du film durant la promo, ne comprenant pas l'intérêt d'une suite « je n’avais pas mon mot à dire sur le scénario[...] Les mecs sont immortels, ils se repèrent et doivent se couper la tête, fin de l’histoire ! Ce côté science-fiction était stupide. Et ce qui l’était plus encore, c’était d’appeler le film « Highlander ». En promo, je disais aux gens « si vous vous attendez à voir la suite d’ Highlander, vous vous trompez. ». Le producteur était fou. Mais je vous le répète, je n’avais pas le choix. Si je ne faisais pas le film, le studio me collait un procès sur le dos. »[4].

L'acteur fait également une apparition en 1992 dans le premier épisode de la série télévisée mettant en scène Adrian Paul[13]. Dans un rôle principal cette fois-ci, il reprend une nouvelle fois le personnage en 1994 dans Highlander 3 de Andy Morahan[14].

Cosplay de Raiden, son personnage dans le film Mortal Kombat sorti en 1995.

Parmi les longs-métrages marquants de cette décennie, il tourne dans le thriller Face à face de Carl Schenkel, qui le voit camper un joueur d'échecs suspecté par Tom Skerritt et Daniel Baldwin d'être un tueur en série sévissant durant un tournoi[15]. La distribution comprend également sa femme de l'époque, l'actrice Diane Lane[16]. Il joue dans le film de science-fiction Fortress sorti en 1993[17]. En 1995, il porte l'adaptation cinématographique par Paul W. S. Anderson de la série de jeux de combat Mortal Kombat, son plus grand succès commercial dans les salles américaines[réf. nécessaire][18]. Jouant le personnage de Raiden, il est remplacé en 1997 par James Remar dans la suite et déclare en 2016 qu'il n'a pas souhaité venir car il n'aimait par le scénario[19],[20]. En 1996, il partage l'affiche du film d'aventures Grand nord avec James Caan[réf. nécessaire] tandis qu'en 1999, il tient le rôle-titre du film d'heroic-fantasy Beowulf de Graham Baker (en), une relecture à la sauce science-fiction du fameux poème[21] . En 2000, il reprend une dernier fois le rôle de Connor MacLeod dans Highlander: Endgame de Douglas Aarniokoski, dernier volet de la franchise qui lui permet de former un duo avec Adrian Paul, héros de la série [22].

En France, il tourne des projets très différents. En 1992, il est Jérémie, tandis que Philippe Noiret est Max dans le buddy movie Max et Jérémie de Claire Devers[6]. Le film est bien reçu, Lambert expliquant la place du film dans sa carrière comme étant « une des plus belles expériences » et que « c'est le seul scénario où il n’y avait pas une virgule à toucher. Le scénario était remarquablement écrit. Le film le prouve. »[6]. Enfin, il est membre du jury du Festival international du film de Tokyo[réf. nécessaire].

En 1996, il joue dans la comédie loufoque Hercule et Sherlock avec Richard Anconina[réf. nécessaire] et en 1997, il donne la réplique à Josiane Balasko, titulaire du rôle-titre de la comédie Arlette, de Claude Zidi[23].

Parallèlement à sa carrière d'acteur, il entame en 1991 une carrière de producteur avec des films comme Génial, mes parents divorcent ! (1991)[réf. nécessaire], Neuf mois (1994) ou encore le remake américain de ce dernier sorti en 1995[2],[24]. Sa dernière production remonte à 2006, le film en costumes Jour de colère, écrit et réalisé par Adrian Rudomin, dont il est aussi la tête d'affiche[réf. nécessaire]. Un flop, resté inédit dans les salles françaises. En 1993, il rachète l'entreprise spécialisée dans les plats cuisinés sous-vide Roanne Gastronomie International[2].

En 2001, il est pour la dernière fois la tête d'affiche d'une superproduction européenne, Vercingétorix : La Légende du druide roi[25]. Le film est éreinté par la critique, et ne rassemble que 300 000 spectateurs, pour 80 millions euros de budget. Il s'agit du dixième plus gros flop de l'histoire du cinéma[26]. L'acteur considère le film comme étant la pire expérience de tournage de sa carrière, notamment à cause du comportement et de la gestion du réalisateur Jacques Dorfmann, expliquant : « Après la première semaine de tournage, je me suis dit que j’allais vivre quinze semaines d’enfer »[27],[6].

Diversification (années 2000)[modifier | modifier le code]

Christophe Lambert avec Sophie Marceau en octobre 2012, avec qui il tourne La Disparue de Deauville (2007) et L'Homme de chevet (2009).

Durant les années 2000, s'il continue à tourner dans des productions américaines sortant directement en vidéo, il va s'engager dans des productions plus ambitieuses en France.

En 2003, il surprend en campant un fan de rock sous acide dans la comédie Janis et John de Samuel Benchetrit, aux côtés de Sergi López, François Cluzet et Marie Trintignant[28]. En 2006, il est la tête d'affiche du conte Le Lièvre de Vatanen, adapté du best-seller d'Arto Paasilinna, film dans lequel il a pour partenaire de jeu un lièvre[29]. Il joue également dans le film « maudit » Southland Tales du cinéaste américian Richard Kelly[6].

L'année suivante, il tient le premier rôle masculin, le lieutenant Jacques Renard, dans le thriller La Disparue de Deauville réalisé par Sophie Marceau qui est également titulaire du rôle-titre[30],[31]. Durant le tournage, Lambert et Marceau entame une relation qui s'achèvera en 2014[32].

Deux ans plus tard, il retrouve l'actrice comme partenaire de jeu pour le drame L'Homme de chevet, d'Alain Monne[32]. La même année, il donne la réplique à Isabelle Huppert, tête d'affiche du drame White Material, mis en scène par Claire Denis et présenté à la Mostra de Venise 2009[33].

Ce projet marque son passage aux seconds rôles en France.

Passage à l'écriture et à la télévision (années 2010)[modifier | modifier le code]

L'acteur aux côtés d'Isabelle Huppert à la Mostra de Venise 2009, pour la présentation de White Material.

Le , Christophe Lambert publie chez Plon son premier roman, La Fille porte-bonheur[réf. nécessaire].

En janvier 2012, il cofonde le site Internet d'échange et de dons en ligne Surlecoup (objets, services, rencontres)[34].

La même année, comme acteur, il seconde la jeune Fleur Lise Heuet dans le mélodrame équestre à petit budget Ma bonne étoile, d'Anne Fassio[35]. À l'opposé, il apparaît également dans un rôle secondaire dans le blockbuster hollywoodien Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance, de Mark Neveldine et Brian Taylor, porté par Nicolas Cage[36].

L'acteur au Festival de Télévision de Monte-Carlo 2013.

Parallèlement, il tient le rôle du terroriste Marcel Janvier, dit le Caméléon dans le double épisode qui conclut la troisième saison de la série policière à succès NCIS : Los Angeles[37]. Il reprend le personnage en 2013 et 2014 dans les saisons 4 et 5, pour un total de six épisodes[37],[38]. En parallèle, il continue cette excursion sur le petit écran en jouant un des principaux rôles de la série d'espionnage La Source[39]. En 2014, il tient le second rôle d'un gangster dans le drame indépendant américain Electric Slide, porté par le britannique Jim Sturgess[40]. La même année, il est membre du jury du 38e Festival international du film de Hong Kong[réf. nécessaire].

Le , il publie son deuxième roman chez Plon intitulé Le Juge[41]. La même année, il est invité à danser lors d’une prestation de l’émission italienne Ballando con le stelle. Comme acteur, il tient le troisième rôle du drame Un plus une, de Claude Lelouch, porté par le tandem Jean Dujardin / Elsa Zylberstein[42]. Le réalisateur français lui confiera aussi un rôle dans son drame choral Chacun sa vie, sorti en 2017[43].

En 2016, il tient un petit rôle dans la comédie loufoque américaine Ave, César !, écrite et réalisée par Joel et Ethan Coen[44]. Cette apparition marque également ses retrouvailles avec Clancy Brown, son adversaire dans le film Highlander[44]. Il fait aussi partie de la distribution de la coproduction internationale The Broken Key, écrite et réalisée par Louis Nero[45]. Enfin, il participe à un projet français indépendant, La Folle Histoire de Max et Léon de Jonathan Barré, film mettant en scène le duo du Palmashow[6]. S'il tient le rôle du capitaine Lassard, Lambert officie également en tant que producteur et a notamment participé à plusieurs sketchs du duo qu'il a produit[6].

En 2017, il tient son propre rôle dans la série française à succès Dix pour cent[46]. Deux ans plus tard, il joue un assassin pro-nationaliste surnommé « Le Corse » dans quatre épisodes de la sixième saison de la série policière américaine à succès The Blacklist[47].

En janvier 2018, il est membre du jury de Franck Dubosc lors du 21e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez[48]. La même année, il donne retrouve Elsa Zylberstein et donne la réplique à Julianne Moore et Ken Watanabe pour le thriller américain indépendant Bel Canto, écrit et réalisé par Paul Weitz[49]. Enfin, il joue dans le drame historique russe Sobibor de Constantin Khabenski[50]. Dans ce film qui relate le soulèvement des prisonniers du centre d'extermination de Sobibór, Lambert y joue le cadre SS Karl Frenzel[51]. Le film, qui a recueilli de très bonnes critiques, est proposé pour la 91e cérémonie des Oscars dans la catégorie meilleur film international[51],[52]. Enfin, il intègre la franchise Kickboxer en apparaissant dans Kickboxer : L'Héritage[53]. Le film qui le voit dans la peau d'un mafieux local qui organise des combats, met notamment en scène Hafþór Júlíus Björnsson, Mike Tyson, ainsi qu'un autre homologue francophone ayant réussi à Hollywood durant les années 1980 et 1990, Jean-Claude Van Damme[53].

En 2019, il s'improvise coach de natation dans le film La Source de Rodolphe Lauga[25]. La même année, il est l'un des fondateurs du site My Mother agency qui souhaite offrir une meilleure représentation aux mannequins, acteurs et figurants[54],[55].

En 2020, il incarne le père de Vincent Lacoste dans la comédie Mes jours de gloire d'Antoine de Bary, présenté à la Mostra de Venise 2019[25],[56]. Contre toute attente, il reprend le personnage de Raiden dans un contenu téléchargeable additionnel du jeu vidéo Mortal Kombat 11 (2019) sorti le , soit vingt-cinq ans après le film Mortal Kombat de 1995[57]. Son apparence et sa voix sont posées sur le personnage, et il en est de même pour ses anciens partenaires de jeux, Linden Ashby et Bridgette Wilson, qui reprennent Johnny Cage et Sonya Blade[57]. Enfin, il continue son parcours à la télévision, en jouant dans un épisode de la série à succès Capitaine Marleau avec Corinne Masiero dans le rôle titre[58]. Il coproduit également la comédie musicale pour enfants Pirates : le destin d'Evan Kingsley[55]. Pour sa promotion, il discute avec le Le Journal du dimanche sur cette deuxième vie de producteur et d'entrepreneur qu'il occupe depuis près de trente ans : « J'ai vite compris que dans une vie d'acteur il y avait des hauts et des bas, et que si je n'avais pas envie d'enchaîner quatre ou cinq films par an j'allais rester des mois à ­regarder les murs. Or, moi, j'ai besoin d'être constamment actif. Alors j'ai décidé d'aller jouer sur d'autres scènes, de me trouver des amitiés différentes de celles, éphémères, qu'on se fait sur les tournages. »[55].

En vue du projet de la Cité des Climats et vins de Bourgogne, il a investi avec Michel Halimi dans un hôtel quatre étoiles situé à Beaune qui devrait être terminé courant 2023[59],[60].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Christophe Lambert a été marié avec l'actrice Diane Lane — à qui il donne la réplique dans Love Dream et Face à face — de 1988 à 1994[61],[16]. Ils ont une fille, Eleanor Jasmine Lambert, née le 5 septembre[réf. nécessaire] 1993[61],[16].

De 2007 à 2014, il a vécu avec Sophie Marceau[62]. Fin 2016, il officialise sa relation avec Karima Zerkani-Raynal[63].

En 2018, il partage la vie de l'actrice italienne Camilla Ferranti, de 22 ans sa cadette[64].

Dans l'émission Qui êtes-vous vraiment ? diffusée le sur M6, il apprend être le cousin de Michèle Laroque[65].

Christophe Lambert est également un acteur engagé pour la protection de la nature et des animaux[66]. Il est un ami de l'anthropologue britannique Jane Goodall et membre de son institut[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]
Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Première, octobre 1984, p.66 : "Je suis né à New York. J'ai quitté New York pour Genève quand j'avais deux ans et j'y ai vécu jusqu'à 18 ans."
  2. a b et c « Christophe Lambert, confessions d'un acteur-entrepreneur », sur capital.fr, (consulté le )
  3. Première, octobre 1984, p.66 : "Un jour, à 12 ans, j'ai joué une pièce avec de mes demi-sœurs. C'était "Les jeux de l'amour et du hasard" (sic). Et ce qui m'a le plus plu là-dedans, c'est les applaudissements. Ça m'a tout de suite donné envie d'être acteur."
  4. a b c d e f g h i et j « Christophe Lambert : « Quand j'ai signé "Highlander", je parlais anglais comme l'inspecteur Clouzot ! » », sur nouvelobs.com (consulté le )
  5. Première, octobre 1984, p.66 : "Par la suite, j'ai travaillé à la Barclay's Bank et à la Bourse de Londres pendant quelques mois... Je suis allé dans un cours en y entraînant une copine. C'était le cours Florent. Je m'y suis fait des copains. Et comme je les voyais tous s'inscrire au concours du Conservatoire, je m'y suis inscrit aussi. Et j'ai été reçu, et pas eux."
  6. a b c d e f et g « Christophe Lambert : avec Vercingétorix, il y avait la possibilité de faire un Braveheart français », sur bfmtv.com, (consulté le )
  7. « Cinéma : les plus célèbres Tarzan », sur leparisien.fr, (consulté le )
  8. (en) « Screen: Highlander, with Sean Connery », sur nytimes.com, (consulté le )
  9. (en) « There can be only one: why Highlander will live forever » Accès payant, sur telegraph.co.uk, (consulté le )
  10. « Mort de Michael Cimino, réalisateur de Voyage au bout de l'enfer », sur huffingtonpost.fr, (consulté le )
  11. (en) « The Sicilian », sur Box Office Mojo (consulté le )
  12. « Qu'est-il devenu ? Christophe Lambert », sur www.indyblaveleblog.com
  13. (en) « The best sci-fi fantasy series of the 1990s is streaming for free », sur inverser.com, (consulté le )
  14. (en) « Highlander III – The Sorcerer », sur variety.com, (consulté le )
  15. (en) « MOVIE REVIEW : The Strange Case of ‘Knight Moves’ », sur latimes.com (consulté le )
  16. a b et c « La fille de Christophe Lambert et Diane Lane fait ses débuts sur tapis rouge », sur premiere.fr, (consulté le )
  17. (en) « Fortress », sur ew.com, (consulté le )
  18. (en) « Mortal Kombat: Untold Story of the Movie That “Kicked the Hell” Out of Everyone », sur hollywoodreporter.com, (consulté le )
  19. (en) « Exclusive: Christopher Lambert Reveals Mortal Kombat movie in the works », sur loaded.co.uk, (consulté le )
  20. (en) « Who Are the Characters in the Mortal Kombat Movie? », sur ign.com, (consulté le )
  21. « Le film qu'on pouvait rater: Beowulf avec Christophe Lambert », sur lexpress.fr, (consulté le )
  22. « Christophe Lambert est immortel », sur allociné.fr, (consulté le )
  23. « Cinéma: Arlette de Claude Zidi » Accès payant, sur lexpress.fr, (consulté le )
  24. « Christophe Lambert, 38 ans, ne tourne pas que des navets, comme «Mortal Kombat», mercredi en salles. Viveur et doué en affaires, il investit ces temps-ci dans le sous-vide et les boîtes de nuit. Karaté, sous-vide et p'tites pépées. », sur liberation.fr, (consulté le )
  25. a b et c « Christophe Lambert : pourquoi s'est-il fait rare au cinéma ces dernières années ? », sur allociné.fr, (consulté le )
  26. « Cinéma : top 10 des plus gros flops »,
  27. Philippe Guedj, « INTERVIEW : Christophe Lambert : “Vercingétorix, la pire expérience de ma vie » »,
  28. « "Janis et John" : une fausse Joplin et un faux Lennon au secours d'une petite arnaque » Accès payant, sur lemonde.fr, (consulté le )
  29. « "Le Lièvre de Vatanen" », sur lemonde.fr, (consulté le )
  30. « La Disparue de Deauville » Accès payant, sur lexpress.fr, (consulté le )
  31. « Sophie Marceau : sa carrière en 10 films », sur elle.fr (consulté le )
  32. a et b « Sophie Marceau et Christophe Lambert, c'est fini! », sur 20minutes.fr, (consulté le )
  33. « Festival de Cannes : cinq choses à savoir sur le cinéma sensuel de Claire Denis, en compétition avec "Stars at Noon" », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  34. L'acteur Christophe Lambert lance Surlecoup.fr, Le Figaro, 30 janvier 2012
  35. « "Ma Bonne Etoile", un film sur le cheval avec Christophe Lambert» », sur francetvinfo.fr, (consulté le )
  36. (en) « Christopher Lambert Joins Ghost Rider 2 », sur empireonline.com, (consulté le )
  37. a et b « Christophe Lambert: « Mon premier rôle de méchant! » », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le )
  38. « NCIS : Los Angeles, la saison 5 inédite dès ce soir sur M6, et Perception programmée en fin de soirée », sur allociné.fr, (consulté le )
  39. « Christophe Lambert, héros de "La Source" : "Il n'y a rien de facile dans ce métier" », sur allociné.fr, (consulté le )
  40. (en) « ‘Electric Slide’: Film Review », sur hollywoodreporter.com, (consulté le )
  41. « Christophe Lambert : "Il y a une injustice dans la Justice" », sur video.lefigaro.fr, (consulté le )
  42. « Jean Dujardin chez Claude Lelouch : "Je n'ai jamais vécu quelque chose comme ça au cinéma" », sur allociné.fr, (consulté le )
  43. « « Chacun sa vie » : Claude Lelouch défie la camarde » Accès payant, sur lemonde.fr, (consulté le )
  44. a et b « Hail, Caesar : de George Clooney à Channing Tatum, le casting 5 étoiles des Coen en images », sur allociné.fr, (consulté le )
  45. « 'The Broken Key' to release in Italy », sur business-standard.com, (consulté le )
  46. « Dix pour cent : Luchini, Lambert, Binoche, Adjani, Ramzy... Découvrez les guests de la saison 2 ! », sur allocine.fr, (consulté le )
  47. « Blacklist saison 6 : on a retrouvé Christophe Lambert en méchant corse face à James Spader », sur allociné.fr, (consulté le )
  48. « Cinéma : le 21ème festival international de l'Alpe d'Huez est ouvert », sur rtl.fr, (consulté le )
  49. « Christophe Lambert et Elsa Zylberstein à l'affiche d'un film avec Julianne Moore », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  50. (en) « Review: Russian epic ‘Sobibor’ varnishes its depiction of historic Jewish revolt », sur latimes.com, (consulté le )
  51. a et b (en) « Oscars: Russia Selects ‘Sobibor’ for Foreign-Language Category », sur hollywoodreporter.com, (consulté le )
  52. « Sobibor (2018) », sur rottentomatoes.com (consulté le )
  53. a et b « Christophe Lambert rejoint Jean-Claude Van Damme pour Kickboxer: Retaliation », sur allociné.fr, (consulté le )
  54. « Christophe Lambert : « Dans le business, c’est l’humain qui prédomine ! » », sur entreprendre.fr, (consulté le )
  55. a b et c « Christophe Lambert, un acteur très entrepreneur », sur lejdd.fr, (consulté le )
  56. « Bande-annonce Mes jours de gloire : Vincent Lacoste Peter Pan des temps modernes », sur allociné.fr, (consulté le )
  57. a et b « Mortal Kombat 11 : Christophe Lambert et les acteurs du film de 1995 jouables dans le jeu », sur Jeuxactu.com, (consulté le )
  58. « «Capitaine Marleau», plus dure sera la chute pour Corinne Masiero », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  59. « Un architecte burgien signe un projet d’hôtel pour l’acteur Christophe Lambert », sur leprogres.fr, (consulté le )
  60. « À Beaune, le futur hôtel quatre étoiles attendu pour 2023 », sur lesechos.fr, (consulté le )
  61. a et b « Eux se sont séparés », sur leparisien.fr, (consulté le )
  62. Sophie Marceau et Christophe Lambert annoncent leur séparation, sur culturebox.francetvinfo.fr, consulté le 11 juillet 2014
  63. Christophe Lambert, interviewé par Dany Jucaud, « Christophe Lambert : "Je suis en osmose avec Karima" », Parismatch.com, 14 décembre 2016.
  64. « Christophe Lambert : Il officialise avec sa jeune chérie Camilla Ferranti », sur www.purepeople.com
  65. « Michèle Laroque et Christophe Lambert sont cousins... », Pure People,‎ (lire en ligne, consulté le )
  66. L’acteur Christophe Lambert en croisade pour le tri sélectif, usinenouvelle, 11 avril 2016
  67. Vlada Gelman et Vlada Gelman, « TVLine Items: NBC Sets Elvis Tribute, Grace and Frankie Premiere and More »,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :