Christophe Fauré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christophe Fauré
Biographie
Activité

Christophe Fauré est médecin psychiatre et psychothérapeute français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christophe Fauré est psychiatre libéral à Paris[1], et a exercé dans les unités de soins palliatifs de l’Hôpital Paul-Brousse à Villejuif et à la Maison Médicale Jeanne Garnier à Paris. Il est spécialiste de l'accompagnement en fin de vie, du deuil et du travail de deuil des proches[2].

Christophe Fauré a effectué une retraite dans le monastère de l'école karma-kagyu du bouddhisme tibétain Dhagpo Kagyu Ling de mai 2001 à mai 2003[3].

Son travail et ses ouvrages se centrent autour des « grands passages de la vie[4] » ou des « ruptures[5] » : celles de la maladie (Vivre ensemble la maladie d’un proche), du deuil[6] (Vivre le deuil au jour le jour, et Après le suicide d’un proche) et du couple (Le couple brisé ; Ensemble mais seuls ; Est-ce que tu m’aimes encore ?, essai autour de l'infidélité[7], et son dernier ouvrage de 2014 Comment t'aimer toi et tes enfants ?).

Son ouvrage Maintenant ou jamais – La Transition du Milieu de la Vie obtient le Prix Psychologies-Fnac 2013 du meilleur essai[8].

Christophe Fauré intervient ponctuellement dans le Magazine de la santé sur France 5, dans l'émission « Les Experts » sur Europe 1, sur RTL, et dans la revue Psychologies magazine.

Il est membre du Conseil d’Administration de l’association « Vivre son deuil Ile de France »[2] et parrains de plusieurs associations : l’association « Phare Enfants Parents » (œuvrant pour la prévention du suicide de l’adolescent et l’accompagnement des parents en deuil après suicide), l’association « Apprivoiser l’absence » organisant des groupes de parole pour les parents en deuil, et de la fondation OGF.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vivre ensemble la maladie d’un proche, Albin Michel, 2002
  • Le couple brisé – Vivre la rupture et se reconstruire, Albin Michel, 2002
  • Vivre le deuil au jour le jour, Albin Michel, 2004 ; nouvelle édition augmentée, 2012
  • Après le suicide d’un proche - Vivre le deuil et se reconstruire, Albin Michel, 2007
  • Ensemble mais seuls – Apprivoiser le sentiment de solitude dans le couple, Albin Michel, 2009
  • Maintenant ou jamais – La Transition du Milieu de la Vie, Albin Michel, 2011 Prix Psychologies-Fnac 2013 du meilleur essai [8]
  • Est-ce que tu m’aimes encore ? – Se reconstruire après l’infidélité, Albin Michel, 2013
  • Comment t'aimer toi et tes enfants ?, Albin Michel, 2014
Coécriture
  • Sophie Davant et Christophe Fauré, Au-delà ; grandir après la perte, Michel Lafon, 2009
Préfaces
  • Marie Dell'Aniello et Gilles Deslauriers, Rencontre entre un thérapeute et une famille en deuil : la mort d'Yves, Paris ; Montréal, L'Harmattan, 2000
  • Chantal Haussaire-Niquet, Le deuil périnatal : le vivre et l'accompagner, Le Souffle d'or, 2004
  • Mark Epstein, Se libérer de la souffrance : au-delà de nos peines quotidiennes, traduit de l'américain par Dominique David, Paris, Albin Michel, 2015

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Prix Psychologies-Fnac du meilleur essai pour son livre Maintenant ou jamais – La Transition du Milieu de la Vie[8]

Participation[modifier | modifier le code]

Christophe Fauré intervient en tant que psychiatre de l'Hôpital Necker à Paris, dans le film documentaire canadien autour du suicide Le Voyage d'une vie de Maryse Chartrand, en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de l'auteur, sur le site de son éditeur, Albin Michel.
  2. a et b Sa fiche, sur le site Psychologies.com.
  3. http://www.christophefaure.com/bio/
  4. « Rencontre avec le psychiatre Christophe Fauré, expert des grands passages de la vie » , article sur le site du magazine La Vie, du 20/10/2011.
  5. Christophe Fauré, « Psy des ruptures », article magazine La Vie, op. cit.
  6. Fiche de l'auteur, sur le site de France Inter.
  7. Article Le Figaro du 26/02/2013.
  8. a, b et c Liste des lauréats, sur le site de la Fnac.

Liens externes[modifier | modifier le code]