Christophe Duthuron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christophe Duthuron
Christophe Duthuron 2010 Moscow.jpg
Christophe Duthuron en septembre 2010 lors d'une conférence de presse à Moscou
Naissance
(46 ans)
Marmande (Lot-et-Garonne)
Nationalité
France
Activité
théâtre, télévision, cinéma
Œuvres principales

Christophe Duthuron est un comédien, auteur, metteur en scène et réalisateur français, né en 1973.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres modernes, il commence une carrière artistique en 1992 comme comédien dans la compagnie de théâtre Les Baladins en Agenais de Roger Louret et Marianne Valéry.

Il cofonde la compagnie « Les Inutiles » en 1994 qu'il codirige jusqu'en 2000 . Il y joue une vingtaine de pièces de théâtre du répertoire classique (Guitry, Hugo, Daudet; Feydeau...) ou contemporain (Mrozeck, Buzzati, Köbeli…) et y écrit ses premiers textes.

Durant cette même période, il interprète aussi quelques rôles au cinéma, notamment sous la direction d’Alain Minier (« Oui papa », court métrage, 1994), de Pierre Richard (« Droit dans le mur », long métrage, 1997) et de Jean-Marc Peyreffite[1] (« Le Passenger », court métrage, 2001).

Admirateur de Pierre Richard, il monte à Paris. Attendant des heures sur le quai, en face de la péniche où habite l’acteur, il parvient à attirer son attention et se fait inviter à monter à bord[2]. De cette rencontre naîtra une amitié et une collaboration soutenue[3].

En 2000 il est co-scénariste de la série Un gars, une fille[4].

Il commence à travailler avec un humoriste inconnu, Nicolas Canteloup, pour qui il coécrit certains sketchs de son premier spectacle Tous des guignols, 2001, joué au Théâtre Trévise et de son second Méfiez-vous des imitations, 2002, joué au Vingtième Théâtre, au Théâtre de la Main d'Or et à l'Olympia en 2003[5].

Il est coauteur en 2007 avec Pierre Palmade des Fugueuses qui a été créé avec Line Renaud et Muriel Robin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Pierre Richard (en collaboration avec Christophe Duthuron), Comme un poisson sans eau, détournement de mémoire, éditions du Cherche-Midi,

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2000-2004 : Un gars, une fille, série télévisée ; collaboration occasionnelle à l'écriture des sketchs
  • 2005 : Mademoiselle Joubert, série télévisée créé par Christophe Duthuron et Olivier Minier
  • 2006 : Intime conviction, fiction-jeu de Patrick Sébastien, écriture des scènes avec Olivier Lejeune[9]
  • 2007 : Palizzi, série télévisée ; collaboration occasionnelle à l'écriture des sketchs
  • 2010-2013 : Soda, série télévisée ; collaboration occasionnelle à l'écriture des sketchs
  • 2011 : La minute du Chat, série de Philippe Geluck ; collaboration occasionnelle à l'écriture des sketchs

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Jean-Marc Peyrefitte », sur agencesartistiques.com (consulté le 21 août 2018)
  2. Arnauld Bernard, « Pierre Richard : « Faire rire, ma drogue » », sur sudouest.fr, (consulté le 21 août 2018)
  3. « Paris, les y voilà ! », sur sudouest.fr, (consulté le 21 août 2018)
  4. https://www.franceinter.fr/personnes/christophe-duthuron
  5. « Fiche « Les fugueuses » », sur trg.be (consulté le 21 août 2018)
  6. « Fiche de la pièce « Détournement de mémoire » », sur scenesdentreprise.com, (consulté le 21 août 2018)
  7. « Pierre Richard arrive à Moscou avec son nouveau spectacle ! », sur institutfrancais.ru, (consulté le 22 août 2018)
  8. « Fiche de la comédie « Ne me regardez pas comme ça! » », sur theatre-des-varietes.fr, (consulté le 22 août 2018)
  9. « Sébastien mise sur son «intime conviction» », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 21 août 2018)
  10. « Fiche du présentation du court métrage « C'est, toi ? » », sur unifrance.org, (consulté le 21 août 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]