Christophe Dumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christophe Dumont
une illustration sous licence libre serait bienvenue

L'Épouvantail du vent, Béville-le-Comte (Eure-et-Loir).

Naissance
Nationalité
Activité

Christophe Dumont, né à Paris en 1960[1], est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1983, Christophe Dumont suit des cours de modelage au musée des arts décoratifs de Paris.

En 1987, il crée une ligne de bijoux en terre cuite. Il est l'initiateur du groupe de créateurs de mode Où sont tous mes amants.

De 1988 à 1996, il travaille comme sculpteur décorateur pour la publicité, le cinéma ou l'événementiel : Hermès, RATP, Printemps, musée de la Poste, France 2, Canal J, Thierry Mügler, Christian Lacroix, Feria de Nîmes. À cette occasion, il utilise de nouveaux matériaux et se confronte au monumental.

Depuis 1995, Christophe Dumont s'engage dans une création plus personnelle, autour d'un thème, la nature, et un matériau, le métal.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Muséum d'histoire naturelle de Paris, hippodrome de Longchamp, théâtre équestre Zingaro, musée vivant du Cheval de Chantilly, salons nationaux (Orléans, Saumur, Lille, Bry sur Marne, Ballancourt, Bergerac, Etampes, GMAC Paris…)[Quand ?][1].

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Mers les Bains, Lille, Yèvre le Châtel, Etampes, château de Chalo-Saint-Mars, musée François Pompon de Saulieu, et différentes galeries à Tourettes-sur-Loup, Vence, Bunus, et en Suisse (galerie de L'Essor, galerie Bleu de Chine)[Quand ?][1].

  • Du 24 juin au 23 août 2017 : Chartres, collégiale Saint-André, Bestiaire et autres curiosités[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Christophe Dumont, « Parcours - Christophe Dumont - Sculpteur », PARCOURS Christophe Dumont - Sculpteur,‎ (lire en ligne)
  2. intensite.net

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]