Christophe Conte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christophe Conte
Image dans Infobox.
Christophe Conte (à gauche) aux côtés de Francis Dordor au cours d'une séance de dédicaces.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Christophe Conte est un journaliste français spécialisé dans le rock. Il est également écrivain, biographe, chroniqueur et documentariste.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine pied-noir, Christophe Conte est né à Arcachon[1]. En 1984, il rejoint la capitale et entame des études en arts plastiques, au centre Saint Charles (école des arts de la Sorbonne)[1]. Parallèlement à ses études, il noue alors des contacts et commence à écrire des piges pour des magazines rock[1]. En 1990, il devient journaliste pour Les Inrockuptibles puis responsable adjoint de la rubrique rock en 1997[2] et par ailleurs, il présente des chroniques musicales sur les stations France Musique et France Culture. Bientôt, il publie dans Les Inrocks des chroniques caustiques, qu'il intitule Billets durs[3]. À partir de 2005, il se lance aussi dans l'écriture de biographies (Nino Ferrer, Étienne Daho, ...) puis devient également documentariste, toujours dans le domaine du rock. En 2013, il rejoint la chaine France 4 en devenant chroniqueur dans l'émission Monte le son ![4]. En 2020, il rejoint temporairement l'équipe des Grosses Têtes[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Nino Ferrer du noir au sud avec Joseph Ghosn, Numéro 1
  • 2008 : Une histoire d'Etienne Daho[6], Flammarion
  • 2012 : Bling. Chronique d’un quiquennat avec Luis Grañena, Michel Lagarde
  • 2012 : Billets durs[7], Éditions Ipanema
  • 2014 : Le Nouveau dictionnaire du rock, sous la direction de Michka Assayas, Bouquins
  • 2014 : Billets durs, la suite[8], dessins de Coco, Éditions Robert Laffont
  • 2015 : La Française pop[9] avec Charles Berberian, Helium
  • 2015 : L'Anti Discothèque Idéale: 100 chefs d’œuvres auxquels vous avez échappés[10], préface de Bernard Lenoir, GM éditions
  • 2017 : Daho, Flammarion

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Albert Potiron, « Profession rock critic : Christophe Conte », sur Gonzaï, .
  2. Rédaction, « Christophe Conte - Biographie », sur France Inter (consulté le ).
  3. Christophe Conte, « Chère Frigide Barjot », sur Les Inrocks, .
  4. Rédaction, « Mais pourquoi est-il aussi méchant? », sur Le Parisien, .
  5. Kervin Portelli, Thibaud Chaboche, « Encore une nouvelle Grosse Tête avec l'arrivée de Christophe Conte », sur RTL (consulté le ).
  6. Sophie Delassein, «Une histoire d'Etienne Daho», sur L'Obs, .
  7. Nicolas Huchet, « Cher Christophe Conte », sur Causeur, .
  8. Alain Dreyfus, « Règlements de Conte », sur Marianne, .
  9. Sophie Rosemont, « À nous la Française Pop ! », sur Rolling Stone, .
  10. Rédaction, « L'anti discothèque idéale, les pépites rock pop de Christophe Conte », sur France TV info, .

Liens externes[modifier | modifier le code]