Christophe Breuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christophe Breuil
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Site web
Distinctions

Christophe Breuil, né en 1968, est un mathématicien français, spécialisé dans la géométrie algébrique et la théorie des nombres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l'École polytechnique de 1990 à 1992, Christophe Breuil obtient ensuite en 1993 son DEA à l'université Paris-Sud 11. Il commence alors une thèse au Centre de mathématiques Laurent Schwartz de l’École polytechnique sous la direction de Jean-Marc Fontaine, et obtient son doctorat en 1996.

En 1997, il a dispensé le Cours Peccot au Collège de France.

En 1999, il publie avec Fred Diamond, Richard Taylor et Brian Conrad la démonstration de la conjecture de Shimura-Taniyama-Weil, complétant ainsi les travaux que Andrew Wiles et Richard Taylor avaient faits pour en déduire le dernier théorème de Fermat.

En janvier 2001, il reçoit son habilitation à diriger les recherches (Université Paris-Sud).

En octobre 2003, il est nommé directeur de recherche 2e classe au CNRS (Institut des hautes études scientifiques).

En 2007/2008, il a été professeur invité à l'Université Columbia.

En 2010, il a été conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Hyderabad.

Depuis 2010, il travaille à l'Université Paris-Sud en tant que directeur de recherche 1re classe au Département de mathématiques en tant que directeur de recherche du CNRS.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1996 - Thèse : Cohomologie log-cristalline et représentations galoisiennes p-adiques
  • 2001 - Habilitation : Aspects entiers de la théorie de Hodge p-adique et applications

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À propos de la médaille d’argent de Christophe Breuil », sur cnrs.fr, (consulté le 29 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]