Christoph Stephan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christoph Stephan
Image illustrative de l’article Christoph Stephan
Christoph Stephan en 2010.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2004-2015
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne allemande
Nationalité Allemagne
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Rudolstadt
Taille 1,87 m
Poids de forme 85 kg
Club WSV Oberhof, Oberhof
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 1 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
1 1 1

Christoph Stephan, né le à Rudolstadt, est un biathlète allemand, vice-champion de la mass start en 2009.

Carrière[modifier | modifier le code]

Élève à l'entraînement de l'ancien biathlète Mark Kirchner, multiple champion olympique et du monde, Christoph Stephan se révèle dans les compétitions juniors, en particulier lors des Championnats du monde juniors 2007 organisés à Martello. L'Allemand y remporte trois titres mondiaux sur le sprint, l'individuelle et le relais masculin. L'année précédente, le biathlète remportait le bronze en relais lors des Mondiaux juniors organisés aux États-Unis. Également en 2006, Stephan fait ses débuts en Coupe du monde lors de la saison 2005-2006, après s'être fait rematqué sur la Coupe d'Europe junior, où il monte sur plusieurs podiums. Le , il termine sa première course, un sprint disputé à Kontiolahti, à la 56e place. Il inscrit de premiers points dans cette même compétition en mars 2007 grâce à une 14e place obtenue sur une individuelle à Lahti. Une semaine plus tard, à Oslo, il approche à deux reprises le top 10 en terminant 11e puis 12e, les meilleures performances de sa carrière. Ce n'est que lors de la saison 2007-2008 qu'il intègre les dix meilleurs sur une épreuve en finissant huitième d'un sprint disputé à Ruhpolding, le jour de son 22e anniversaire.

L'édition 2008-2009 de la Coupe du monde est celle de la révélation pour l'Allemand qui obtient une première victoire sur le circuit et remporte deux premières récompenses mondiales. La première victoire de la carrière de Christoph Stephan est réalisée le à Antholz durant une mass-start (départ en ligne). Auteur d'un 19 sur 20 au tir, l'Allemand devance finalement au sprint l'Autrichien Dominik Landertinger et le Russe Ivan Tcherezov[1]. Ce premier et seul succès intervient juste avant les Championnats du monde 2009 disputés en Corée du Sud où Stephan confirme ses récentes performances pour ses premiers mondiaux. L'Allemand y décroche en effet deux médailles. La première, en argent, est enlevée lors de l'individuelle remportée par le Norvégien Ole Einar Bjørndalen ; la seconde, en bronze, est gagnée au sein du relais allemand qui termine troisième derrière les Norvégiens et les Autrichiens. Cela intervient juste après la mort de son père[2].

Un an plus tard, il monte sur son troisième podium en Coupe du monde, à Anterselva, grâce au troisième rang sur le sprint. Aux Jeux olympiques de Vancouver, il est au mieux 19e, sur le sprint. En 2010-2011, il ajoute deux succès en relais à son palmarès, à Hochfilzen et Anterselva encore. La saison suivante, Stephan est totalement absent des compétitions.

En 2014, il participe aux Jeux olympiques de Sotchi, se classant 58e du sprint et 43e de la poursuite.

Après la saison 2014-2015, Stephan se retire de la compétition de haut niveau et se concentre sur sa carrière de policier fédéral[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[4]
Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en ligne Relais Relais mixte
Drapeau : Canada Vancouver 2010 29e 19e 30e 23e - Épreuve inexistante à cette date
Drapeau : Russie Sotchi 2014 - 58e 43e - - -
Légende :
  • - : pas de participation à l'épreuve.
  • Épreuve inexistante à cette date : épreuve inexistante lors de cette édition.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en ligne Relais Relais mixte
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeong-Chang
Médaille d'argent, monde 22e 41e 21e Médaille de bronze, monde
Mondiaux 2011
Drapeau : Russie Khanty-Mansiysk
7e 16e 24e 7e

Légende :

  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent.
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 18e en 2009.
  • selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :
    • 3 podiums individuels : 1 victoire, 1 deuxième place et 1 troisième place (au sens strict, 2 podiums, 1+0+1).
    • 5 podiums en relais, dont 2 victoires.

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass start Total
2008-2009 Drapeau : Italie Anterselva 1
Total 0 0 0 1 1

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final Sprint Poursuite Individuel Mass start
2006-2007 42e - 37e 22e -
2007-2008 31e 30e 32e 41e 30e
2008-2009 18e 22e 33e 23e 6e
2009-2010 27e 17e 38e 27e 30e
2010-2011 26e 20e 28e 49e 21e
2012-2013 93e 83e 78e - -
2013-2014 38e 33e 43e 38e 31e

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille de bronze du relais en 2006.
  • Médaille d'or du sprint, de la poursuite et du relais en 2007.

Championnats d'Europe junior[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent du relais en 2006.

Championnats du monde de biathlon d'été[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or du sprint et du relais mixte en 2009.
  • Médaille d'argent de la poursuite en 2009.

IBU Cup[modifier | modifier le code]

  • 4 podiums, dont 1 victoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stephan au bout du suspense, sur europsort.fr, le 25 janvier 2009
  2. (en) Bjorndalen becomes triple biathlon world champion, sur nytimes.com, le 17 février 2009
  3. (de) Christoph Stephan beendet Biathlon-Karriere, sur biathlon-online.de, le 18 avril 2015
  4. (en) Profil olympique de Christoph Stephan sur sports-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :