Christoph Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christoph Bach

Naissance
Günthersleben-Wechmar, Duché de Saxe-Eisenach, Saint-Empire
Décès (à 48 ans)
Arnstadt, Duché de Saxe Saint-Empire
Activité principale musicien
Style Musique baroque
Ascendants Johannes Bach
Descendants Georg Christoph Bach (fils)
Johann Christoph Bach II (fils)
Johann Ambrosius Bach (fils)
Johann Sebastian Bach (petit-fils)
Famille Johann, Heinrich Bach (frères)
Famille Bach

Christoph Bach (né le à Wechmar, dans la commune de Günthersleben-Wechmar; décédé le à Arnstadt) est un musicien allemand, de la famille musicale des Bach, grand-père de Johann Sebastian Bach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fra Olaus Magnus: Stadtpfeifer vers 1555

Selon les informations données par Johann Sebastian Bach dans sa généalogie « Origine de la famille de musiciens Bach » écrite en 1735, Christoph Bach était le second fils de Johannes Bach, le frère de Johann et de Heinrich Bach ainsi que le grand-père de Johann Sebastian Bach.

Après sa formation de musicien – certainement d'abord auprès de son père et probablement aussi auprès de Johann Christoph Hoffmann, un musicien municipal (Stadtpfeifer (de)) de Suhl – il est vers 1633 de retour à Wechmar en tant que musicien municipal et «serviteur du prince».

En 1640, il habite à Prettin (Annaburg) en Saxe, où il épouse Maria Magdalena Grabler, la fille d'un musicien municipal (Stadtpfeifer).

Christoph Bach a été de 1642 à 1652 musicien à Erfurt.

Pour les Bach, Erfurt a été pendant une très longue période le «foyer de la famille». Ici, à Erfurt ils ont animé pendant plus d'un siècle la vie musicale au point que tous les musiciens de la ville en 1793 s'appelaient «Bach», mais après eux, le nom de Bach disparaît de la commune. Dans les registres paroissiaux de l'église à Erfurt, on dénombre de plus de 60 baptêmes, mariages ou funérailles de musiciens de la famille Bach.

En 1654, Christoph Bach va à Arnstadt en tant que « musicien de la cour et de la ville ». La seule de ses compositions que l'on connaisse a été publiée dans le Bach-Jahrbuch en 1928.

Trois de ces fils ont été musiciens :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]