Christine Peltre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peltre (homonymie).
Christine Peltre
Christine-Peltre OK.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Christine Peltre

Christine Peltre est une historienne de l’art contemporain française (XIXe - XXe siècles).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l’agrégation de Lettres classiques (1974), Christine Peltre a suivi des études d’Histoire de l’art (thèse de doctorat d’État[1], 1993, Université de Paris IV-Sorbonne) et enseigné dans les universités de Nancy (1981-1988), Paris-Sorbonne (1988-1994)  et Strasbourg où elle est professeur d’Histoire de l’art contemporain depuis 1994. 

Elle consacre ses travaux à l’art des XIXe et XXe siècles, en privilégiant l’étude des représentations et pratiques d’artistes, ainsi que celle du voyage et de l’orientalisme, en croisant les approches littéraires et visuelles, au contact des réalités géographiques.

Christine Peltre a été directrice de l’Institut d’Histoire de l’art de l’université de Strasbourg entre 2002 et 2013. Elle est depuis janvier 2014 présidente du Comité français d’Histoire de l’art (CFHA).

Elle est la sœur de Bruno Peltre, pianiste, et de Gérard Peltre, chirurgien.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L’atelier du voyage. Les peintres en Orient au XIXe siècle (Gallimard, collection "Le Promeneur", 1995)
  • Les Orientalistes (Hazan, 1997 – nouvelle édition augmentée : mars 2018) – (traduction anglaise : Orientalism in Art, New-York, Abbeville Press, 1998) 
  • Retour en Arcadie. Le voyage des artistes français en Grèce au XIXe siècle (Klincksieck, 1997)
  • Théodore Chassériau (1819-1856) (Gallimard, 2001) 
  • Dictionnaire culturel de l'Orientalisme (Hazan, 2003 – nouvelle édition augmentée : 2008)
  • Orientalisme (Terrail, 2004) (traduction anglaise : Orientalism
  • Les arts de l’Islam. Itinéraire d’une redécouverte, (Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard/Arts » (no 491), 2006)
  • Le Voyage de Grèce. Un atelier en Méditerranée (Citadelles & Mazenod, 2011)
  • Eugène Delacroix. La Matière ardente (Nouvelles éditions Scala, 2012) 
  • Femmes ottomanes et Dames turques. Une collection de cartes postales (1880-1930) (Bleu autour, 2014) (traduction en turc : Osmanli’dan Cumhiriyet’e Kadinlar, Yapi Kredi Yayinlari, 2015)
  • L'École de Metz. Figures et pratiques d'artistes au XIXe siècle (Éditions du Quotidien, 1988 – nouvelle édition augmentée : 2014).
  • Le voyage en Afrique du Nord, Images et mirages d'un tourisme (Bleu autour, collection "D'un regard l'autre", 2018)

Choix d'articles[modifier | modifier le code]

  • « Le voyage en Hongrie de Théodore Valério (1819-1879) », Le Pays Lorrain. Journal de la Société d'Archéologie lorraine et du musée historique lorrain, 1986, n° 2, Nancy : éditions Berger-Levrault, p. 81-87.
  • « Émile Friant, peintre orientaliste », dans Claude Pétry (dir.) Émile Friant (1863-1932). Regard sur l'homme et sur l'œuvre, catalogue d'exposition, Nancy musée des Beaux-Arts, Nancy : musée des Beaux-Arts de Nancy, coll. Cahiers, n° 5, 1988, pp. 17-23.
  • « Les artistes français et la Grèce après l'indépendance : le séjour de Léon Belly (octobre-novembre 1850) », dans Gazette des Beaux-Arts, septembre 1988.
  • « Excursions d'un "Athénien" au XIXe siècle : les carnets d'Émile Burnouf » dans Le Pays lorrain, 1988, n°4, pp. 237-242.
  • « Un néo-grec à Athènes », dans Louis Hector Leroux (1829-1900), catalogue d'exposition, Bar-le-Duc, musée Barois ; Verdun, musée de la Princerie, Bar-le-Duc : s.n., 1988, p. 27-31.
  • « L'Orient : Prosper en Morée ou la Grèce et l'architecte », dans Claude Pétry (dir.) Voyages en Italie et en Grèce de Prosper Morey (1805-1886), architecte lorrain (Claude Pétry, dir.), catalogue d'exposition (Nancy), Nancy : musée des Beaux-Arts de Nancy, coll. Cahiers, n° 7, 1990.
  • « Mal de Hongrie. Les seigneurs du Danube », FMR (Franco Maria Ricci), n° 34, 1991, Milan-Paris : FMR, p. 91-112.
  • Introduction (en collaboration avec E.J. Finopoulos), Louis Dupré, Voyage à Athènes et à Constantinople, 1825 (réédition avec contribution critique), Athènes : Vagelis Dimakarakos, 1993.
  • « L’Orientalisme au XIXe siècle : Impressions de Constantinople (d’après les lettres inédites de Léon Belly) », Péristyles, n°1, cahiers de l’association Emmanuel Héré, Nancy : musée des Beaux-Arts de Nancy, 1994 , p. 15-18.
  • « Le voyage en Grèce », dans Annie Gilet et Uwe Westfehling (dir.) Louis-François Cassas 1756-1827 (Im Banne des Sphinx. Louis-François Cassas), catalogue d'exposition, Tours, musée des Beaux-Arts ; Cologne, Wallraf-Richartz-Museum ; Mayence : Verlag Philipp van Zabern, 1994, p. 109-112.
  • « Un inspirateur oublié du romantisme : Louis Dupré (1789-1837) », Péristyles, n°4, cahiers de l’association Emmanuel Héré, Nancy : musée des Beaux-Arts de Nancy, 1994, p. 13-18.
  • « À l'ombre du platane de Vostizza : le paysage grec et les peintres au XIXe siècle », dans François Moureau (dir.) L'Œil aux aguets ou l'artiste en voyage, Paris : Klincksieck, coll. Littérature des voyages, n° 10, 1995, p. 71-77.
  • « Un éclectique singulier », dans Clara Gelly-Saldias et Christine Peltre (dir.) Henry Lévy et la tentation symboliste, catalogue d’exposition, Nancy, musée des Beaux-Arts. Nancy : ville de Nancy, 1996. p. 7-19. 
  • « Les artistes et la vocation "scientifique" de l'Expédition de Morée », dans Centre de recherches néo-helléniques (Athènes) (dir.) Mani. Témoignages sur l'espace et la société. Voyageurs et expéditions scientifiques (XVe-XIXe siècles) (Mánī : martyríes gia to chṓro kai tīn koinōnía : periīgītés kai epistīmonikés apostolés, 15os-19os ai.), actes du colloque organisé à Liméni, Aréopolis (4-7 novembre 1993), Athènes : Institut de recherches néo-helléniques de la F.N.R.S. [Fondation nationale de la recherche scientifique], 1996. p. 91-108.
  • « L’œil d’Osiris. Théophile Gautier et la résurrection égyptienne de la peinture », dans F. Doyen (dir.) Le Roman de la Momie. Les amours d’une princesse égyptienne, Namur, Abbaye St-Gérard de Brogne, Namur : Saint-Gérard Stoop éd., 1997, p. 45-50.
  • « L’Orient turc de Jules Laurens », dans Jules Laurens'in Turkiye yolculugu (Le voyage de Jules Laurens en Turquie), catalogue d'exposition, Istanbul, Yapı Kredi Kültür Sanat Yayıncılık, 1998, p. 12-23.
  • « L’Orient du Sud », dans Jacques Majorelle 1886-1962 : rétrospective, catalogue d’exposition, Nancy, musée des Beaux-Arts et Paris, Institut du monde arabe, Paris : RMN et Nancy : Ville de Nancy, 1999, p. 49-57.
  • « Le "guide-ânes" des Salons du XIXe siècle : entre critique et voyage », dans Gilles Chabaud (dir.) Les guides imprimés du XVIe au XXe siècle. Villes, paysages, voyages, Paris : Belin, 2000, p. 189-198.
  • « Un "métier de croque-mort" : les portraits posthumes dans la critique d'art du XIXe siècle », dans Emmanuelle Héran (dir.) Le Dernier portrait, catalogue d’exposition, Paris, Musée d'Orsay, Paris : RMN, 2002, p. 102-111.
  • « Le cheval d’Orient, fils et rival de l’"Urpferd" », dans Jean-Pierre Digard et Éloi͏̈se Brac de la Perrière (dir.) Chevaux et cavaliers arabes dans les arts d’Orient et d’Occident, catalogue d’exposition, Paris, Institut du monde arabe, Paris : Gallimard, 2002, p. 239-244.
  • « Résurrection et métamorphose : Chassériau autour de 1900 », dans Stéphane Guégan, Louis-Antoine Prat et Vincent Pomarède (dir.) Théodore Chassériau. Un autre romantisme, catalogue d’exposition, Paris, Galeries nationales du Grand Palais - Strasbourg, musée des Beaux-Arts - New-York, The Metropolitan Museum of Art, Paris : RMN et Strasbourg : Musées de Strasbourg, 2002, p. 49-53.
  • « L'Armée d'Afrique », dans Stéphane Guégan et Louis-Antoine Prat (dir.) Théodore Chassériau (1819-1856). Un autre romantisme, actes du colloque international organisé au musée du Louvre (16 mars 2002), Paris : musée du Louvre éditions et Paris : La documentation française, 2002, p. 223-239.
  • « "Entre Constantinople et Zanzibar", le nouvel Alger au miroir des voyages », dans Jean-Louis Cohen et Nabila Oulebsir (dir.) Alger : paysage urbain et architectures, 1800-2000, catalogue d'exposition, Paris, Palais de la Porte dorée, Besançon : Les Éd. de l'Imprimeur, 2003, p. 126-139.
  • « "Les Tanagras de ces jours-ci" : archéologie et modernité », dans Sophie Basch (dir.) La métamorphose des ruines. L’influence des découvertes archéologiques sur les arts et les lettres (1870-1914) : actes du colloque international organisé à l'École française d'Athènes (27-28 avril 2001), Athènes : École française d’Athènes, coll. Champs helléniques modernes et contemporains ; n°4, 2004, p. 61-71.
  • « L’orientalisme aujourd’hui », Revue de l’Art, n° 150, 2005-4, p. 55-66.
  • « Les « géographies » de l’art : physionomies, races et mythes dans la peinture », dans Romantisme n° 130 (2005-4) « Raciologiques », 2005, p. 67-79.
  • « Du document au trésor : la collection orientaliste », dans Monica Preti-Hamard et Philippe Sénéchal (dir.) Collections et marché de l’art en France - 1789-1848, Rennes : Presses Universitaires de Rennes et Paris : INHA, 2005.   
  • « "Une sorte de jouissance d'art" : peindre l'Orient », dans Daniel Marchesseau, Solange Thierry, Jérôme Godeau (dir.) Pierre Loti. Fantômes d'Orient, catalogue d'exposition, Paris, Musée de la Vie romantique, Arles : Actes Sud, 2006, p. 49-57.
  • « Entre vision mythique et observation anthropologique : la figure de l’artiste - nomade », revue Histoire de l’art, n° 60, « Histoire de l’art et anthropologie », avril 2007, p. 91-100.
  • « Du Bain turc au Gulistân : Anna de Noailles et le voyage à Constantinople (1887) », dans Nicolas Bourguinat (dir.) Le voyage au féminin. Perspectives historiques et littéraires (XVIIIe-XXe siècles) Strasbourg : PUS, 2008, p. 59-70.
  • « De la furûsiyya au "cheval enchanté" : le galop oriental », dans Nicolas Chaudrun (dir.) Le cheval dans l'art, Paris : Citadelles Mazenod, 2008, p . 308-329.
  • « Dieu sans les hommes. Les peintres et l’invention du désert au XIXe siècle », dans Antoinette Le Falher et Xavier Villebrun (dir.) L’appel du désert. 1870-1910. Les peintres voyageurs en Algérie, catalogue d'exposition, Laval, Musée du Vieux-Château Clermont-Ferrand : Éditions Un, Deux…Quarte, 2008, p. 26-34.
  • « Des "palettes brûlantes" à l'"État moderne" : l’œil orientaliste », dans Jean-Marcel Humbert (dir.) Bonaparte et l’Égypte. Feu et lumières, catalogue d'exposition, Paris, Institut du monde arabe, Arras, musée des Beaux-Arts, Paris : Hazan, 2008, p. 300-305.
  • « Le voyage à l'œuvre » (p. 89-99), « Et les femmes ? » (p. 157-165), De Delacroix à Kandinsky. L'Orientalisme en Europe, catalogue d'exposition Bruxelles-Munich-Marseille, Paris : Hazan, 2010. 
  • « « il dirait que c’est la mosquée. » Un frontispice pour l'orientalisme », dans Anne-Julie Esparceil (dir.) Les Orientales, catalogue d'exposition, Paris, Maison de Victor Hugo, Paris : Paris-Musées, 2010, p. 69-77.
  • « La Sulamite et "Marie la Noire". De Théodore Chassériau à Gustave Moreau », dans Sophie Barthélémy (dir.) La Sulamite dévoilée. Genèse du Cantique des Cantiques de Gustave Moreau, catalogue d'exposition, Dijon, musée des Beaux-Arts de Dijon, Montreuil : Gourcuff Gradenigo, 2011, p. 1118.
  • « La rencontre avec l’Islam. Carnet de route », dans Laurence Brogniez (dir.) Écrits voyageurs. Les artistes et l'ailleurs (actes du colloque international Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts, 2010, publié en marge à l’exposition De Delacroix à Kandinsky. L'Orientalisme en Europe), Berne : Peter Lang, 2012, p. 37-45.
  • « Un autre message ? Présences picturales des Juifs dans les Orients du XIXe siècle », dans Laurence Sigal-Klagsbald (dir.) Les Juifs dans l’orientalisme, catalogue d'exposition, Paris, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, Paris : Skira-Flammarion, 2012, p. 15-23.
  • « Un "Orientaliste des Batignolles" ? », dans Nathalie Bondil, Axel Hémery et Samuel Montiège (dir.), Benjamin-Constant, Merveilles et mirages de l’orientalisme, catalogue d’exposition, Toulouse, musée des Augustins - Montréal, musée des Beaux-Arts, Paris : Hazan, 2014, p. 103-111.
  • « Entre secret et sacré, cours orientales », dans Axel Hémery (dir.) Fenêtres sur cours, catalogue d’exposition, Toulouse, Toulouse : Lienart éditions & Musée des Augustins, 2016, p. 48-55.
  • « "Comme un morceau d’Égypte encadré" : voyages et retours de peintres au XIXe siècle », dans Alice Gandin (dir.) Voyages en Égypte. Des Normands au pays des pharaons au XIXe siècle, catalogue d’exposition, Caen, musée des Beaux-Arts, Paris : Fage éditions, 2017, p. 156-173.
  • « L’orientalisme contemporain », dans Sarah Ligner, Céline Martin-Raget (dir.) Peintures des lointains. La collection du musée du quai Branly Jacques Chirac, catalogue d'exposition, Paris, musée du quai Branly - Skira, 2018, p. 59-71.
  • « Gustave Guillaumet, passant et passeur », dans Annick Notter, Anne Liénard, Bruno Gaudichon (dir.) L'Algérie de Gustave Guillaumet (1840-1887), catalogue d'exposition (La Rochelle, Limoges, Roubaix), Montreuil, Editions Gourcuff Gradenigo, 2018, p. 171-177.
  • « Exposer "les lointains" », dans Pierre Curie, Daniel Russo et Laurence de Pémille (dir.) Revue de l’Art, n° 201/2018-3, Paris, Éditions Ophrys (avec le concours du CNRS, du ministère de la Culture et de l’Institut national d’histoire de l’art), 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christine PELTRE, Le voyage de Grèce des artistes français : du retour de l'antique au culte de la Méditerranée (1780-1939), Paris, Université de Paris IV, , 502 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]