Christine Nyatanyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christine Nyatanyi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Université nationale d'économie de Kharkiv
Odesa National Economics University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata

Christine Nyatanyi ( - ) est une économiste et politicienne rwandaise, qui a été ministre d'État chargée des Affaires sociales au ministère des Gouvernements locaux, d'octobre 2003 jusqu'à sa mort en septembre 2011[1].

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Elle est née au Rwanda le . Elle a fréquenté l'université nationale d'économie de Kharkiv, à Kharkiv, en Ukraine, où elle a obtenu un bachelor en économie (en) en 1987. Elle a ensuite étudié à l'Institut d'économie nationale d'Odessa, où elle a obtenu en 1991 un master en planification industrielle[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après le génocide de 1994 au Rwanda, Nantanyi a travaillé avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans leur «Département de recherches», à Goma, en République démocratique du Congo et à Nairobi, au Kenya[2]. En 1997, elle a été nommée chargée de projet au Conseil flamand pour les réfugiés, basé à Bruxelles, en Belgique. En octobre 2003, elle a été nommée Ministre d'État chargée des affaires sociales au Ministère rwandais des collectivités locales, siégeant à ce titre jusqu'en septembre 2011.

Mort[modifier | modifier le code]

Nyatanyi est décédée le , au CHU Saint-Luc, à Bruxelles, en Belgique, des suites d'un long traitement. Son corps a été ramené à Kigali, à bord de Brussels Airlines, le samedi 1er octobre 2011[3]. Elle a eu droit à des funérailles d'État. Elle a été inhumée au cimetière de Rusororo à Kabuga, le 3 octobre 2011[3].

Autres considérations[modifier | modifier le code]

Les Nations Unies ont décerné un prix à Christine Nyatanyi, en 2008, en reconnaissance de sa fonction publique et de sa responsabilité dans le programme national rwandais « Ubudehe »[2].

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Christine Nyatanyi » (voir la liste des auteurs).
  1. Mugabe, « Breaking:Rwanda’s Minister Christine Nyatanyi dies in Belgium », Kigali, Great Lakes Voice, (consulté le )
  2. a b et c Kagire, « Minister Christine Nyatanyi passes away in Belgium », Kigali, (consulté le )
  3. a et b Kagire, « Minister Nyatanyi to be accorded State Funeral », Kigali, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]