Christine Montalbetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christine Montalbetti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Christine Montalbetti est une femme de lettres française née en 1965 au Havre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles (promotion 1985), puis de l'École normale supérieure[1], elle est maître de conférences en littérature française à l'université Paris-VIII après avoir occupé cette fonction à l'université de Rennes 2 à partir de 1994.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sa fable achevée, Simon sort dans la bruine, 2001
  • L'Origine de l'homme, 2002, à propos de Jacques Boucher de Perthes
  • Western, 2005
  • Journée américaine, 2009
  • L'Évaporation de l'oncle, 2011
  • Love Hotel, 2013
  • Plus rien que les vagues et le vent, 2014 - Prix Franz Hessel 2014[2]
  • La vie est faite de ces toutes petites choses, 2016
  • Trouville Casino, 2018
    • Un faits divers réel du 25 août 2011, le braquage du Casino de Trouville-sur-Mer par un homme de 75 ans, revisité[3], dans un récit à la deuxième personne (tu)...
  • Mon ancêtre Poisson, P.O.L, 2019
  • Ce que c’est qu’une existence, P.O.L, 2021

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Le Cas Jekyll, 2010
  • Le Bruiteur, 2017
  • La Conférence des objets, P.O.L., 2020, prix Emile Augier de l'Académie française.

Récits[modifier | modifier le code]

  • Expérience de la campagne, 2005

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Nouvelles sur le sentiment amoureux, 2007
  • Petits déjeuners avec quelques écrivains célèbres, 2008

Textes et photographies[modifier | modifier le code]

  • En écrivant « Journée américaine », 2009

Catalogue d'artiste[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Images du lecteur dans les textes romanesques, 1992.
  • La Digression dans le récit, 1994.
  • « Paradoxe sur le comédien », Diderot, 1994.
  • Le Voyage, le monde et la bibliothèque, 1997.
  • Gérard Genette, une poétique ouverte, 1998.
  • Chateaubriand, la fabrique du texte, 1999.
  • La Fiction, 2001
  • Le Personnage, 2003
  • Le Bonheur de la littérature : mélanges pour Béatrice Didier (dir.), 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]