Christine Jordis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jordis.
Christine Jordis
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Marie-Christine Morel de Foucaucourt (épouse Jordis Lohausen)
Naissance (75 ans)
Alger
Activité principale
écrivain, éditrice, critique littéraire
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français

Christine Jordis est un écrivain, journaliste et éditrice française, spécialiste de la littérature anglaise, née le 4 janvier 1942 à Alger[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Henry Morel de Foucaucourt, colonel de cavalerie, banquier et journaliste, et de Charlotte Goüin, Marie-Christine Morel de Foucaucourt épouse Alexander Jordis-Lohausen[2].

Diplômée de la Sorbonne et à Harvard[3], elle s'installe à Londres pour préparer la thèse de son doctorat sur l'humour noir dans la littérature anglaise et y enseigne pendant plusieurs années.

À son retour en France, elle devient responsable de la littérature anglaise au British Council (1979-1991)[4].

Elle collabore à La Nouvelle Revue française, puis à La Quinzaine littéraire et au Monde.

De 1991 à 2012, Christine Jordis est directrice de la fiction anglaise chez Gallimard et membre du Comité de lecture des éditions Gallimard. Elle est aussi membre des jurys du prix Baudelaire de la traduction depuis 1985, du prix du Meilleur livre étranger depuis 1992, du prix Fémina depuis 1996, du prix Caze depuis 2006 et du prix du Roman arabe depuis 2008. Elle est aujourd'hui entrée au comité de lecture de Grasset.

Elle est officier de l'ordre national du Mérite depuis le 15 mai 2009[5] et de l'ordre des Arts et des Lettres, ainsi que Member of the British Empire.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Documentation de Radio France, Biographie sur France Inter, 11 avril 2012
  2. , aujourd'hui critique d'opéra pour une revue allemande,Who's Who in France, 2003
  3. Biographie sur le CNL
  4. Des écrivains séparés par l'anglais, entretien dans L'Express (1999)
  5. Légifrance
  6. Fiche sur Académie française

Liens externes[modifier | modifier le code]