Christine Girard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Girard.

Christine Girard
Image illustrative de l’article Christine Girard
Contexte général
Sport Haltérophilie
Biographie
Nationalité sportive Drapeau du Canada Canada
Naissance 3 janvier 1985
Lieu de naissance Elliot Lake (Canada)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 1
Jeux panaméricains 1

Christine Girard, née le à Elliot Lake, en Ontario, et qui a passé toute son enfance et son adolescence à Rouyn-Noranda, au Québec, est une haltérophile canadienne.

Elle a représenté à plusieurs reprises, en haltérophilie dans la catégorie des moins de 63 kg, le Canada dans des compétitions internationales, et a été médaillée d'or aux Jeux du Commonwealth de 2010 ainsi qu'aux Jeux panaméricains de 2011.

Elle décroche le bronze lors des Jeux de Londres en 2012, devenant à ce moment la première Canadienne médaillée en haltérophilie de l'histoire[1]. Cependant, en 2015, la réanalyse des tests antidopages par le CIO discrédite d'abord la médaillée d'or, la Kazakhe Maya Manea, puis la médaillée d'argent, la Russe Svetlana Tzarukaeva. Girard devient officiellement médaillée d'or en 2017 [2].

En 2016, le CIO disqualifie l'haltérophile kazakhe Irina Nekrassova, médaillée d'argent aux Jeux de Pékin en 2008. Girard, qui avait pris le 4e rang, se retrouve avec la médaille de bronze: l'histoire retiendra que l'exploit de remporter la première médaille olympique canadienne en haltérophilie féminine revient bien à Girard mais pas pour les Jeux de Londres mais bien pour les Jeux de Pékin quatre ans plus tôt [3].

Une situation similaire concernant les jeux olympiques de Londres permet à Girard d'améliorer son classement. Suite aux disqualifications des haltérophiles de la catégorie des 63 kg Maiya Maneza et Svetlana Tzarukaeva, Girard reçoit la médaille d'or ce qui représente la deuxième médaille d'or canadienne des Jeux de Londres en 2012[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]