Christine Chubbuck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christine Chubbuck, parfois orthographié à tort Hubbock (24 août 1944 – 15 juillet 1974) est une journaliste et animatrice de télévision américaine ayant travaillé pour les chaînes de Floride WTOG (en) et WXLT-TV (en). Elle est surtout connue pour s'être suicidée en direct à la télévision.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Chubbuck naît à Hudson (Ohio). Elle est la fille de Margaretha D. "Peg" (1921-1994) et George Fairbanks Chubbuck (1918-2015). Elle a deux frères : Greg et Tim[1]. Elle fréquente l'école pour fille Laurel (en) de Shaker Heights, Cleveland. Chubbuck fréquente par la suite pendant un an l'université d'État de l'Ohio de Columbus, puis le Endicott College (en) de Beverly (Massachusetts). Elle obtient par la suite un diplôme en télédiffusion de l'université de Boston en 1965.

Carrière[modifier | modifier le code]

Chubbuck travaille pour la chaîne WVIZ (en) à Cleveland en 1966–1967, puis participe à un atelier estival en radio/télévision à l'université de New York en 1967. En 1968, elle travaille quelques mois pour une station de télévision publique à Pittsburgh, puis à Canton (Ohio). Elle déménage par la suite à Sarasota, où elle travaillera quelques années[2],[3].

Suicide[modifier | modifier le code]

Le matin du 15 juillet 1974, Chubbuck annonce à ses coéquipiers qu'elle doit ouvrir son émission, Suncoast Digest, différemment qu'à l'habitude en lisant des nouvelles[2]. Au cours des huit premières minutes de l'émission, elle couvre trois sujets d'actualité nationaux, puis présente un reportage sur un restaurant local[4]. La bobine du reportage se bloque. À ce moment, Chubbuck déclare en onde « Pour rester fidèle à la politique de Channel 40 qui consiste à vous informer de toutes les dernières nouvelles sur 'le sang et les tripes', et tout en couleur, vous allez assister à une première - une tentative de suicide ». Elle sort un revolver et se tire une balle dans la tête, derrière l'oreille droite[2]. Elle tombe par la suite violemment vers l'avant et le directeur technique fait un fondu rapide vers le noir[5].

La station présente rapidement un message d'intérêt public (en) avant de transiger vers un film[6]. Des téléspectateurs appellent la police, d'autres la station de télévision[7].

Chubbuck est transportée au Sarasota Memorial Hospital, où sa mort sera déclarée 14 heures plus tard.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le suicide de Chubbuck aurait inspiré le script Network : Main basse sur la télévision de Paddy Chayefsky[8]. On y présente l'animateur Howard Beale (en), qui affirme qu'il commettra un suicide en onde, avant de changer d'idée pour plutôt se lancer dans une diatribe qui revitalisera sa carrière et son réseau[9]. Cependant, d'après le livre Mad as Hell: The Making of Network and the Fateful Vision of the Angriest Man in Movies de David Itzkoff (en), Chayefsky aurait commencé l'écriture de ce passage de Network des mois avant les événements.

En 2016, deux films centrés sur Chubbuck jouent au Festival du film de Sundance 2016. Le premier, Christine (en), est réalisé par Antonio Campos et met en vedette Rebecca Hall et Michael C. Hall[10]. Le second, un documentaire intitulé Kate Plays Christine, suit l'actrice Kate Lyn Sheil (en) alors qu'elle se prépare pour jouer le rôle de Chubbuck[11].

La vidéo du suicide de Chubbuck a été enregistrée sur pellicule lors de sa diffusion, mais la bande vidéo est strictement conservée à l'écart du public.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Margaretha Chubbuck public record »
  2. a, b et c (en) Jon Dietz, « On-Air Shot Kills TV Personality », Sarasota Herald-Tribune,
  3. (en) « Chris Chubbuck Memorial Services Thursday », Sarasota Herald-Tribune,
  4. (en)Sarasota County Sheriff's Dept. file, case #74-15120, July 15, 1974.
  5. (en)Rubin, Valerie. "Tragic TV drama unfolds before unbelieving eyes", Sarasota Herald-Tribune, July 16, 1974.
  6. (en) "Newswoman shoots self on live TV," The Dallas Morning News, 16 juillet 1974, page 1A.
  7. (en) "Florida TV talk show host dies after shooting herself during broadcast", Associated Press, July 16, 1974.
  8. (en) Adam Smith, « Television will eat itself in Sidney Lumet's searing satire »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur allbusiness.comm, Empire,
  9. (en)Roger Ebert, Great Movies: Network, Roger Ebert.com, 29 octobre 2000.
  10. Internet Movie Database, [1].
  11. (en)Guerrasio, Jason. "A movie about one of the most horrific moments in TV history has become the talk of the Sundance Film Festival," Yahoo! Finance, January 25, 2016. retrieved on January 25, 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]