Christine Beerli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beerli.
Christine Beerli
Christine Beerli.jpg
Christine Beerli
Fonction
Conseillère aux États suisse
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
BienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Christine Beerli est une femme politique suisse née le à Bienne. Elle est membre du Parti radical-démocratique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licenciée en droit et avocate, elle a commencé sa carrière politique en siégeant de 1980 à 1983 au Conseil de ville de Bienne. De 1986 à 1991, elle a été membre du Grand Conseil bernois. En 1991, elle est élue au Conseil des Etats, où elle siège jusqu’en 2003. Christine Beerli a présidé le groupe PRD de l'Assemblée fédérale de 1996 à 2003 ainsi que la commission de politique extérieure du Conseil des États en 1998-1999 et celle de la santé et de la sécurité sociale en 2000-2001. Elle a également fait partie des commissions suivantes: politique de sécurité, économie et redevances, affaires juridiques et grâces.

Elle a été déléguée à l'Union interparlementaire en 1997-1998.

Christine Beerli échoue dans sa tentative d'élection au Conseil fédéral le 10 décembre 2003 alors qu'elle brigue le siège de Kaspar Villiger. C'est Hans-Rudolf Merz qui est élu. Elle se situe dans l'aile centriste du PRD. Elle quitte alors la vie politique. Elle laisse le souvenir d'une femme particulièrement brillante tant au Parlement que dans des débats télévisés.

Christine Beerli a été présidente de Pro Juventute et de la Commission fédérale de l'alcool.

Elle a siégé au Conseil d'administration de la compagnie d'assurances Rentenanstalt. Elle préside Swissmedic, l'institut chargé de surveiller le marché des produits thérapeutiques, dès le 1er janvier 2006.

Depuis 1998, elle est directrice de la Haute école Technique et Informatique (HTI) du canton de Berne[1].

Elle est membre de l'Assemblée du Comité international de la Croix-Rouge depuis 2005. Le 26 avril 2007, elle a été élue vice-présidente permanente du CICR et a pris ses fonctions le 1er janvier 2008 en remplacement du professeur Jacques Forster.

Notes et références[modifier | modifier le code]