Christine Beaulieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christine Beaulieu
Description de cette image, également commentée ci-après
Beaulieu au salon du livre de Montréal en 2017.
Naissance (37 ans)
Pointe-du-Lac, Québec Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Actrice
Dramaturge
Séries notables District 31

Christine Beaulieu est une actrice et dramaturge québécoise née le 14 octobre 1982 à Pointe-du-Lac, maintenant un district de Trois-Rivières.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe en 2003, elle fait ses débuts professionnels la même année au Théâtre du Nouveau Monde à l'occasion du programme Molière en plein air. Elle fait alors partie de la distribution de Le Médecin malgré lui. Entre 2004 et 2007, elle interprète plusieurs petits rôles dans des séries à succès de Radio-Canada, dont L'Auberge du chien noir et Les Invincibles[1]. Pendant cette période, elle continue de faire sa place sur les planches montréalaises et comme figurante au cinéma.

En 2009, elle tourne dans deux films français, ses premiers rôles parlés au grand écran, Romaine par moins 30 et L'Instinct de mort.

Elle se fait connaître du grand public dans la télé-série Virginie de 2007 à 2010. Son premier vrai succès populaire n'arrive que lorsqu'elle interprète Roxanne dans le film Le Mirage de Ricardo Trogi. Son interprétation de l'idéal féminin du personnage campé par Louis Morissette est encensée par la critique. Ce rôle lui vaut d'ailleurs une nomination comme meilleure actrice de soutien au 18e gala du cinéma québécois.

En 2016 J'aime Hydro, sa première œuvre comme dramaturge, est présentée au Festival TransAmériques[2]. Le succès est tel qu'elle présente la pièce l'année suivante à l'Usine C, puis au Festival Juste pour rire[1]. J’aime Hydro a été publiée aux éditions Atelier 10 en 2017.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2017 : Prix Michel-Tremblay du meilleur texte dramatique créé à la scène pour J'aime Hydro[3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie Pâris, « Christine Beaulieu : L’eau qui dormait », Voir,‎ (lire en ligne)
  2. Fabien Deglise, « Amour, haine et Hydro », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  3. « Des honneurs pour la pièce «J’aime Hydro» », Le Devoir,‎ (lire en ligne)