Christiane Eda-Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christiane Eda-Pierre
Naissance (85 ans)
Fort-de-France
Activité principale Chanteuse d'opéra
Soprano
Activités annexes Professeur de chant
Maîtres Charles Panzéra
Élèves Nora Gubisch

Christiane Eda-Pierre (née le à Fort-de-France) est une soprano française, originaire de la Martinique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie au Conservatoire de Paris avec Charles Panzéra et Susanne Decrais. Elle fait ses débuts à Nice en 1958, dans le rôle de Leïla dans Les Pêcheurs de perles. L'année suivante, elle paraît au Festival d'Aix-en-Provence, dans le rôle de Papagena dans La Flûte enchantée.

Elle fait ses débuts à l'Opéra-Comique en 1960, elle y chante Olympia, Lakmé, Rosine, Violetta, etc, et à l'Opéra de Paris en 1962, où elle s'impose en Lucia, Gilda, etc. À partir de 1966, elle entreprend une carrière internationale, chantant à Londres, Wexford, Lisbonne, Vienne, Salzbourg, Chicago, New York, etc.

Elle défend un vaste répertoire, allant de la musique baroque aux œuvres contemporaines, mais demeure une interprète d'élection de Mozart, notamment le rôle de Constanze dans L'Enlèvement au sérail, qu'elle chante dans le monde entier, mais également Donna Anna, Donna Elvira, Vittelia, Elettra. Aussi très appréciée dans les œuvres de Jean-Philippe Rameau, telles Les Indes galantes, Zoroastre, Les Boréades, Dardanus. Elle est aussi une magnifique Antonia dans Les Contes d'Hoffmann, lors de la production de cet opéra à Paris en 1977, dans la mise en scène de Patrice Chéreau. Elle consacre aussi une activité importante au concert et à la radio, chantant des œuvres peu jouées, tels Le Siège de Corinthe, La Jolie Fille de Perth, Benvenuto Cellini, Béatrice et Bénédict, chante également Il pirata (Londres, 1972) et I puritani (Marseille, 1974). Elle participe à la création de Saint François d'Assise de Messiaen, en 1983.

Professeur au Conservatoire national supérieur de Paris de 1977 à 1997, puis à la Schola Cantorum de Paris, elle a formé plusieurs artistes de renommée internationale, parmi lesquels Nora Gubisch.

Styliste accomplie, une des plus importantes carrières internationales parmi les chanteuses françaises de son époque.

Elle est présidente d'honneur de l'Académie de l'Opéra Comique depuis sa création. Elle est la nièce de la femme de lettres et journaliste Paulette Nardal.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le Guide de l'opéra, Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveroux, (Fayard, 1986) (ISBN 978-2213595672)

Liens externes[modifier | modifier le code]