Christiane-Charlotte de Wurtemberg-Winnental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christiane Charlotte de Wurtemberg-Winnental () était une princesse allemande de la famille de Wurtemberg-Winnental. Née à Kirchheim unter Teck, ses parents étaient Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental, et sa femme Éléonore-Julienne de Brandebourg-Ansbach, la fille d'Albert II de Brandebourg-Ansbach.

Christine Charlotte a également été margravine de Brandebourg-Ansbach par le biais de son mariage avec son cousin Guillaume-Frédéric de Brandebourg-Ansbach, de la Maison de Hohenzollern. Elle devient régente de Ansbach à partir de la mort de son mari en 1723 jusqu'à la fin de la minorité de son fils aîné, Charles-Guillaume-Frédéric de Brandebourg-Ansbach, en 1729. Christiane et William Frederick ont eu deux autres enfants, Éléonore (1713-1714) et Frédéric Charles (1715-1716). Le Château de Bruckberg a été utilisé comme l'un des « établissements d'enseignement » de ses fils.[1] Elle est morte à Ansbach, en 1729 et est maintenant enterré dans le caveau des margraves de l'église St Gumbertus à Ansbach.[2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Spindler, A. Kraus: Geschichte Frankens bis zum Sortie des 18. Jahrhunderts, München 1997. (ISBN 3-406-39451-5)
  • A. Schödl: Frauen und dynastische Politik, 1703-1723. Mourir Markgräfinnen Elisabeth Sophie von Brandenburg und Christiane Charlotte von Ansbach, Plassenburg 2007. (ISBN 978-3-925162-24-4)
  • A. Schödl: Christiane Charlotte. Fürstin, Mutter und Frau, Sonderdruck N ° 7. Verein der Freunde von Triesdorf 2009

Références[modifier | modifier le code]