Christian de La Croix de Castries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Officier général francais 2 etoiles.svg Christian de La Croix de Castries
Christian de La Croix de Castries

Naissance
Paris, France
Décès (à 88 ans)
Paris, France
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Armée de terre
Grade Général de brigade
Années de service 1921 – 1959
Commandement Groupe mobile 2,
Groupe mobile 1,
Groupe opérational Nord-Ouest
Conflits Seconde Guerre mondiale,
Guerre d'Indochine
Faits d'armes Bataille de Diên Biên Phu
Distinctions Légion d'honneur (commandeur)
Famille Famille de La Croix de Castries

Christian de La Croix de Castries, né à Paris le et mort le à Paris[1], est un général français notamment connu pour avoir commandé le camp retranché de Dien Bien Phu lors de la guerre d'Indochine en 1954.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Marie Ferdinand de La Croix de Castries est né à Paris, au sein d'une famille noble. Sa famille est ducale, lui porte le titre de comte. Il compte parmi ses ancêtres plusieurs générations de militaires de haut rang.

Sorti de l'École de cavalerie de Saumur en 1926, il est colonel pendant la guerre d'Indochine[2], il prend le commandement du camp de Diên Biên Phu et résiste pendant 57 jours avec les 14 000 soldats du corps expéditionnaire français en Indochine sous ses ordres à l'assaut de cinq divisions Việt Minh (soit environ 48 000 combattants)[3] sous les ordres du général Võ Nguyên Giáp. Il est nommé général[4] au cours de la bataille, mais il est fait prisonnier à la chute du camp retranché le .

Il peut être aperçu captif dans le documentaire Vietnam[5] (1955) du reporter de guerre russe Roman Karmen. Relâché après quatre mois de captivité, il rentre en France.

Il quitte l'armée en 1959. Il repose au cimetière de Passy.

Il épouse Denise Schwob d'Héricourt, divorcée de l'industriel Georges-Emmanuel Lang (Les Fils d'Emanuel Lang), fille d'André Schwob d'Héricourt et nièce de James Schwob d'Héricourt.

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Défenseur du camp retranché de Dien Bien Phu en Indochine Le général Christian de Castries est décédé, Le Monde, 31 juillet 1991
  2. Larousse, 1982, t. II, ibid.
  3. Bataille de Diên Biên Phu
  4. Larousse, 1982, t. II, p. 1858.
  5. - à 00:48:15 https://www.youtube.com/watch?v=NztdQtVFRt0
  6. Pierre Journoud, Hugues Tertrais, Paroles de Dien Bien Phu: les survivants témoignent, Tallandier, 2004, p. 303

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]