Christian Meier (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christian Meier et Meier.
Christian Meier
Christian Meier, Japan Cup 2012 (cropped).jpg
Christian Meier lors de la Japan Cup 2012
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2005-2008Symmetrics
Équipes professionnelles
08.2008-12.2008Garmin-Chipotle (stagiaire)
2009Garmin-Slipstream
2010Garmin-Transitions
2011UnitedHealthcare
01.2012-04.2012[n 1]GreenEDGE
05.2012-06.2016[n 2]Orica-GreenEDGE
07.2016-12.2016[n 3]Orica-BikeExchange
Principales victoires

Christian Meier, né le à Sussex, est un coureur cycliste canadien. Professionnel de 2009 à 2016, il a notamment été champion du Canada sur route en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2005, Christian Meier intègre l'équipe continentale canadienne Symmetrics. Il est cette année-là champion du Canada du contre-la-montre espoirs, et de cyclo-cross espoirs[1] et deuxième du championnat national sur route espoirs. En 2007, il est Champion du Canada sur route espoirs, deuxième du championnat du Canada du contre-la-montre espoirs, comme en 2006, et deuxième du Tour du Salvador et du Tour de Chihuahua. En 2008, il est cette fois champion du Canada élites.

Cette victoire lui permet d'intégrer l'équipe Garmin en tant que stagiaire[1]. Il devient coureur professionnel dans cette équipe l'année suivante. Durant cette première saison, il dispute notamment le Tour Down Under, le Tour de Langkawi, de Critérium du Dauphiné, le Tour de Pologne et son premier grand tour, le Tour d'Espagne. En 2010, il est septième du Tour de Grande-Bretagne, dixième du Tour de Vénétie, prend part au Tour Down Under, au Tour de Catalogne, à Paris-Nice, au Critérium du Dauphine, et aide Daniel Martin à remporter le Tour de Pologne. Il n'est toutefois pas conservé par Garmin en fin d'année[1].

Il s'engage avec l'équipe continentale américaine UnitedHealthCare en 2010. Bien que celle-ci n'ait pas accès au calendrier World Tour, Christian Meier à l'occasion de se montrer à son avantage par des places d'honneur. Huitième du Tour des Asturies en mai, il montre une bonne forme lors des semi-classiques italiennes de fin de saison[1].

Il revient dans le World Tour en 2012, au sein de la nouvelle équipe australienne Orica-GreenEDGE. Il dispute le Tour de Catalogne, le Tour du Pays basque, le Tour de Romandie et le Tour d'Italie. Deuxième du championnat du Canada contre-la-montre pour la troisième fois, il prend la troisième place du Tour de Beauce. L'année suivante, il finit ses deux courses aux mêmes places, et dispute Tour d'Italie et Tour d'Espagne. En 2014, il dispute l'unique Tour de France de sa carrière. C'est également son dernier grand tour.

Fin 2015, il prolonge son contrat avec l'équipe Orica-GreenEDGE[2]. À l'issue de la saison 2016, alors qu'il lui reste un an de contrat avec Orica, il décide de mettre fin à sa carrière de coureur[3]

Il est propriétaire de trois cafés à Gérone, ville espagnole où résident de nombreux cyclistes professionnels[3].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[4] nc[5] nc[6] nc[7] nc[8]
UCI America Tour 157e[9] 17e[10] 16e[11] 245e[12]
UCI Europe Tour 1108e[13] 613e[14] 1 766e[15]
Légende : nc = non classé

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 30 avril 2012
  2. Du 1er mai 2012 au 30 juin 2016
  3. Du 1er juillet 2016 au 31 décembre 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « PEZ Talk: Christian Meier », sur pezcyclingnews.com, (consulté le 16 mars 2018)
  2. « Le journal des transferts », sur velo101, (consulté le 4 septembre 2015)
  3. a et b (en) « Christian Meier: A different kind of daily grind », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 mars 2018)
  4. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  10. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :