Christian Maillebouis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christian Maillebouis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
Rambouillet
Nationalité
Activité
Auteur d'ouvrages d'histoire locale

Christian Maillebouis, né le à Rambouillet, est un auteur d'ouvrages et articles d'histoire locale sur le protestantisme du département de la Haute-Loire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Maillebouis est né à Rambouillet le [1]. Il est ingénieur des Arts et Métiers[2] et historien local du département de la Haute-Loire[3].

Il participe à l'organisation du colloque intitulé : Le Plateau Vivarais-Lignon. Accueil et Résistance, 1939-1944 du 12-14 octobre 1990, organisé par la Société d'histoire de la Montagne au Chambon-sur-Lignon[4],[5]. Il publie successivement Les momiers en 1990, Vie et pensées d’un darbyste, A. Dentan en 1991, La chronique « Deschomets » de Mazelgirard en 1992, La lentille verte du Puy en 1995[1].

Il est spécialisé sur le thème des pratiques religieuses de cette région, notamment le protestantisme[6] et ses dissidences (Église libre et darbysme), qu'il développe dans ses ouvrages, dont ceux préfacés par Patrick Cabanel[7], et des articles publiés par différentes revues.

Il est membre du comité directeur des Cahiers de la Haute-Loire[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Articles et chapitres d'ouvrage[modifier | modifier le code]

  • « 10 notices » dans le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier dit le Maitron
  • « Des figures méconnues du christianisme social sur le Plateau », dans Aziza Gril-Mariotte (dir.), La montagne refuge : accueil et sauvetage des Juifs autour du Chambon-sur-Lignon, Paris, Albin Michel, 2013, p. 49‑62. (ISBN 978-2-226-24547-2)
  • « Le plateau du nord Mézenc, terre d’élection du darbysme français », Cahiers de la Haute-Loire, 2016, p. 211‑261.
  • « Approche du comportement électoral dans le massif du Mézenc (1975-2017). L’exception politique du Mazet-Saint-Voy »[17], Cahiers du Mézenc, n° 29, 2017, p. 11‑26.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maillebouis, Christian », dans Gaston Joubert, Dictionnaire biographique de la Haute-Loire, Polignac, Éd. du Roure, , p. 243.
  2. En mai 1979, diplôme en poche, il quitte la région parisienne pour s’installer au Mazet-Saint-Voy afin d’y créer (avec son ami Camille Dutronc) une entreprise d’électronique qui est toujours une réussite industrielle en milieu rural. « Plusieurs cordes à son arc », Le Progrès,‎
  3. « Christian Maillebouis », sur data.bnf.fr (consulté le )
  4. Voir Bolle Pierre (dir.), Le Plateau Vivarais-Lignon  : Accueil et Résistance 1939-1944, Chambon-sur-Lignon, 1992, p. 4
  5. Patrick Cabanel, « Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon, 1938-1945. Témoins, témoignages et lieux de mémoire. Les oubliés de l’Histoire parlent, Polignac, Les Éditions du Roure, 2005 », Diasporas. Histoire et sociétés, vol. 8, no 1,‎ , p. 239–240 (lire en ligne, consulté le )
  6. « Spécialiste de l’histoire des protestants, Christian Maillebouis » dans Gérard Adier, « Complaintes des Huguenots en Velay : un ouvrage unique », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  7. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le )
  8. Redaction, « Les Cahiers de la Haute-Loire 2021 sont parus, son président fondateur passe la main - La Commère 43 », sur www.lacommere43.fr (consulté le )
  9. « Rapport de recherche », sur rapportgallica.bnf.fr (consulté le )
  10. « Rapport de recherche », sur rapportgallica.bnf.fr (consulté le )
  11. « Lire en ligne... » (consulté le )
  12. Marc Autrand, « Éthique protestante et nazisme » dans Le Nouvel Observateur, 3-9 février 2005.
  13. Franck Honegger, « Un lieu qui a lutté » dans Réveil, mai 2005.
  14. « Compte rendu dans la Revue d'histoire du protestantisme », sur revues.droz.org (consulté le ); Eva Guillorel, "Recension", Les Cahiers d'Ethnomusicologie, Genève, 2020, p. 253-255.
  15. « Complaintes des huguenots en Velay - Archives départementales de la Haute-Loire », sur www.archives43.fr (consulté le )
  16. « Présentation de l'ouvrage dans l'émission Cantabile de Marc Portehaut (8 mars 2020) » (consulté le )
  17. « Lire en ligne... » (consulté le )
  18. « Présentation dans l’Éveil de la Haute-Loire... » (consulté le )
  19. « Sommaire de l'ouvrage » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]