Christian Maillebouis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Christian Maillebouis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Auteur d'ouvrages d'histoire locale

Christian Maillebouis, né le à Rambouillet, est un auteur d'ouvrages et articles d'histoire locale sur le protestantisme du département de la Haute-Loire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Maillebouis est né à Rambouillet le [1]. Il est ingénieur des Arts et Métiers[2] et historien local du département de la Haute-Loire[3].

Il participe à l'organisation du colloque intitulé : Le Plateau Vivarais-Lignon. Accueil et Résistance, 1939-1944 du 12-14 octobre 1990, organisé par la Société d'histoire de la Montagne au Chambon-sur-Lignon[4],[5]. Il publie successivement Les momiers en 1990, Vie et pensées d’un darbyste, A. Dentan en 1991, La chronique « Deschomets » de Mazelgirard en 1992, La lentille verte du Puy en 1995[1].

Il est spécialisé sur le thème des pratiques religieuses de cette région, notamment le protestantisme[6] et ses dissidences (Église libre et darbysme), qu'il développe dans ses ouvrages, dont ceux préfacés par Patrick Cabanel[7], et des articles publiés par différentes revues.

Il est membre du comité directeur des Cahiers de la Haute-Loire[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les momiers (1820-1845) La dissidence religieuse à Saint-Voy, canton de Tence, Mazet-Saint-Voy, Société d’histoire de la montagne, 1990, 204 p[9].
  • Vie et pensées d’un darbyste, A. Dentan : 1805-1873, Mazet-Saint-Voy, Sociéte d’histoire de la montagne, 1991, 174 p.
  • La chronique « Deschomets » de Mazelgirard, près de Tence, en Velay (1722-1870), Mazet-Saint-Voy, Société d’histoire de la montagne, 1992, 160 p.
  • La lentille verte du Puy, Aurillac, Institut d'études occitanes, Osta del libre, 1995[10]. (ISBN 978-2-85910-187-9)
  • La Montagne protestante : pratiques chrétiennes sociales dans la région du Mazet-Saint-Voy. 1920-1940, Lyon, Éditions Olivétan, , 212 p., préface de Patrick Cabanel[11],[12],[13]. (ISBN 978-2-915245-23-3)
  • Avec Didier Perre, Complaintes des huguenots en Velay : Mazet-Saint-Voy, 1776-1838, Le Puy-en-Velay, Cahiers de la Haute-Loire, , 296 p., préface de Patrick Cabanel[14],[15],[16]. (ISBN 978-2-9549851-2-1)
  • Introduction à une autre histoire du Chambon-sur-Lignon Août 1942 - Août 1943. Sur les traces d'un inspecteur des RG au village, auto-édition, 2022, 108 p. (ISBN 979-8441233002) Lecture en ligne à cette adresse : urlz.fr/i3zk

Articles et chapitres d'ouvrage[modifier | modifier le code]

  • « 10 notices » dans le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier dit le Maitron
  • « Des figures méconnues du christianisme social sur le Plateau », dans Aziza Gril-Mariotte (dir.), La montagne refuge : accueil et sauvetage des Juifs autour du Chambon-sur-Lignon, Paris, Albin Michel, 2013, p. 49‑62. (ISBN 978-2-226-24547-2)
  • « Le plateau du nord Mézenc, terre d’élection du darbysme français », Cahiers de la Haute-Loire, 2016, p. 211‑261.
  • « Approche du comportement électoral dans le massif du Mézenc (1975-2017). L’exception politique du Mazet-Saint-Voy »[17], Cahiers du Mézenc, n° 29, 2017, p. 11‑26.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maillebouis, Christian », dans Gaston Joubert, Dictionnaire biographique de la Haute-Loire, Polignac, Éd. du Roure, , p. 243.
  2. En mai 1979, diplôme en poche, il quitte la région parisienne pour s’installer au Mazet-Saint-Voy afin d’y créer (avec son ami Camille Dutronc) une entreprise d’électronique qui est toujours une réussite industrielle en milieu rural. « Plusieurs cordes à son arc », Le Progrès,‎
  3. « Christian Maillebouis », sur data.bnf.fr (consulté le )
  4. Voir Bolle Pierre (dir.), Le Plateau Vivarais-Lignon  : Accueil et Résistance 1939-1944, Chambon-sur-Lignon, 1992, p. 4
  5. Patrick Cabanel, « Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon, 1938-1945. Témoins, témoignages et lieux de mémoire. Les oubliés de l’Histoire parlent, Polignac, Les Éditions du Roure, 2005 », Diasporas. Histoire et sociétés, vol. 8, no 1,‎ , p. 239–240 (lire en ligne, consulté le )
  6. « Spécialiste de l’histoire des protestants, Christian Maillebouis » dans Gérard Adier, « Complaintes des Huguenots en Velay : un ouvrage unique », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  7. « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le )
  8. Redaction, « Les Cahiers de la Haute-Loire 2021 sont parus, son président fondateur passe la main - La Commère 43 », sur www.lacommere43.fr (consulté le )
  9. « Rapport de recherche », sur rapportgallica.bnf.fr (consulté le )
  10. « Rapport de recherche », sur rapportgallica.bnf.fr (consulté le )
  11. « Lire en ligne... » (consulté le )
  12. Marc Autrand, « Éthique protestante et nazisme » dans Le Nouvel Observateur, 3-9 février 2005.
  13. Franck Honegger, « Un lieu qui a lutté » dans Réveil, mai 2005.
  14. « Compte rendu dans la Revue d'histoire du protestantisme », sur revues.droz.org (consulté le ); Eva Guillorel, "Recension", Les Cahiers d'Ethnomusicologie, Genève, 2020, p. 253-255.
  15. « Complaintes des huguenots en Velay - Archives départementales de la Haute-Loire », sur www.archives43.fr (consulté le )
  16. « Présentation de l'ouvrage dans l'émission Cantabile de Marc Portehaut (8 mars 2020) » (consulté le )
  17. « Lire en ligne... » (consulté le )
  18. « Présentation dans l’Éveil de la Haute-Loire... » (consulté le )
  19. « Sommaire de l'ouvrage » (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]