Christian Keysers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Keysers
Christiankeysers.jpg

Photo de Christian Keysers par son épouse Valeria Gazzola, en 2007.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalités
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Christian Keysers, né le 27 juin 1973[1], est un neurologue franco-allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Keysers est né en Belgique de père franco-allemand et d'une mère allemande. Après que la famille eu déménagé en Allemagne, Keysers a été inscrit à l’École européenne de Munich et a étudié, ensuite, la psychologie et la biologie à l'université de Constance, à l'université de la Ruhr à Bochum et enfin à la Harvard Medical School à Boston. En 2000, il a terminé son doctorat à l'université de St Andrews, en Écosse, où il a travaillé avec David Perret David Perrett (en).

De 2001 à 2004, il a étudié comme boursier postdoctoral à l'université de Parme. Son groupe de travail a découvert le rôle des neurones miroirs auditifs, approfondissant la connaissance de leur fonctionnement[2]. Il a ensuite élargi le concept des neurones miroirs aux émotions et aux sentiments, montrant que notre cortex somato-sensoriel est activé, non seulement quand il est touché, mais même si l’on voit quelqu'un qui est touché.

En 2004, il a été embauché par l'université de Groningue, en tant que professeur au Département de neurologie et en 2007 il a commencé à collaborer avec le Département des neurosciences[3]. Au cours de cette période, il a approfondit l'étude des bases neurales de l'empathie anormale dans la schizophrénie, l'autisme et la psychopathie[4].

À partir de 2008, il élargira sa collaboration avec plusieurs autres organisations telles que l'Institut de Bethesda, l'université de Bonn, le NIN (Institut néerlandais des neurosciences) et l'université de Princeton[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Empathic Brain, 2012[6]

Prix[modifier | modifier le code]

  • ERC Starting Grant (2012)[7]
  • IPPY Award for Best Science Book (2012)[8]
  • Marie Curie Excellence Grant (2005)
  • Marie Curie Excellence Award (2004)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]