Christian Friedrich Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christian Koch et Koch.
Christian Friedrich Koch
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
NysaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Activité
Mémorial dans sa ville natale.

Christian Friedrich Koch, né le et mort le , est un juriste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Koch est né à Mohrin, Prusse Neumark. Il travaille à l'Oberlandesgericht de Soldin et la juridiction de proximité de Reppen. Il passe ensuite son Abitur et est élève de Savigny jusqu'en 1825. Sa première publication en 1826 lui a apporté la reconnaissance immédiate. Il étudie le droit français à Cologne et à Aix-la-chapelle et est nommé juge de la cour suprême à Marienwerder (1829). Il a été nommé directeur du palais de justice, successivement, à Kulm (1832), Grossglogau (1834) et Halle (1840). En 1848, il est appelé à Berlin pour le projet du nouveau code de procédure civile. Il prend sa retraite en 1854 et meurt à Neisse, la Silésie, l'Allemagne Impériale en 1872.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Versuch einer systematischen Darstellung der Lehre vom Besitz nach preussischem Recht (Berlin 1826)
  • (de) Das Recht der Forderungen nach gemeinem und preussischem Recht (Breslau, 1836-43; Berlin, 1858-59)
  • (de) Lehrbuch des preussischen Privatrechts (Berlin, 1845; 2d ed., 1857-58)
  • (de) Das preussische Erbrecht aus dem gemeinen deutschen Recht entwickelt (Prusse l'héritage du droit dérivé de l'allemand de droit commun; Berlin, 1866)
  • (de) Das preussische Zivilprozessrecht (Prusse droit civil; Berlin, 1847; 6e ed., 1871)
  • (de) Kommentar zum Allgemeinen Landrecht (Berlin, 1852-55; 8e ed., 1883-87)

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) J. F. Behrend: Christian Friedrich Koch. Eine Skizze seines Lebens. 1872.
  • (de) L. Goldschmidt: Rechtsstudium und Prüfungsordnung. 1887, page 83 ff. – G.
  • (de) Gerd Kleinheyer, Jan Schröder (Hrsg.): Koch, Christian, Friedrich. In: Deutsche und europäische Juristen aus neun Jahrhunderten. 4ème édition. 1996, page 490.
  • (de) Joachim Rückert,  Koch, Christian Friedrich, dans : Neue Deutsche Biographie (NDB), volume 12, Duncker & Humblot, Berlin 1980, p. 257–260 (original numérisé).
  • (de) R. v. Stintzing, E. Landsberg: Geschichte der dt. Rechtswissenschaft. III/2, 1910, pages 610–612.
  • (de) Albert Teichmann, « Koch, Christian Friedrich », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 16, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 368-371

Liens externes[modifier | modifier le code]