Christian Friedrich Heinrich Wimmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian Friedrich Heinrich Wimmer (30 octobre 1803 – 12 mars 1868) est un enseignant et botaniste allemand né à Breslau.

Il enseigne à l'école publique de Breslau. il est l'auteur de plusieurs publications sur la flore de Silésie. Il se spécialise dans l'étude du genre Salix, les saules. Le genre Wimmeria, de la famille des Celastraceae, lui doit son nom[1],[2].


En 1866, Wimmer publie un ouvrage sur l'ancien naturaliste grec Theophrastus : Theophrasti Eresii Opera quae supersunt omnia.

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Flora Silesiae (Flore de Silésie), (Silesian flora), avec Heinrich Emanuel Grabowski (1792–1842), de 1827 à 1829.
  • Flora von Schlesien (Flora of Silesia), 1832.
  • Phytologiae Aristotelicae fragmenta, 1838.
  • Flora von Schlesien preußischen und österreichischen Antheils (Flora of Silesian, Prussian and Austrian Antheils), 1840, seconde édition- 1844, troisième édition- 1857.
  • Theophrasti Eresii Opera quae supersunt omnia, 1866.
  • Salices europaeae, 1866.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] translated biography at Allgemeine Deutsche Biographie
  2. [2] WorldCat Identities, Liste des publications.]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernst Wunschmann: Wimmer, Friedrich, Allgemeine Deutsche Biographie (ADB). Band 43, Duncker & Humblot, Leipzig, 1898, S. 319–321.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Wimm. est l’abréviation botanique standard de Christian Friedrich Heinrich Wimmer.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI