Christian Ferault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christian Ferault
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Académie d'agriculture de France
Société Chateaubriand (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Christian Ferault, né le , est un agronome et un économiste qui a été chercheur à l'Inra, directeur de l'enseignement supérieur au ministère de l'Agriculture, directeur scientifique de l'Institut national agronomique Paris-Grignon et conseiller du Président du Conseil des programmes au ministère de l'Éducation nationale.

Membre titulaire de l'Académie d'agriculture de France, il a fait partie du Bureau, au sein duquel il a assuré la fonction de Vice-secrétaire.

Il est l'auteur d'ouvrages relatifs à l'agriculture et à l'histoire et exerce la fonction de directeur de collection aux Éditions France Agricole.

Lors de la séance du 5 novembre 1973 à l'Académie des sciences, Constantin Vago a présenté une note décrivant les travaux de Christian Ferault, Didier Spire et Jean Bertrandy[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur en agriculture de l'Institut supérieur agricole de Beauvais (ISAB), docteur-ingénieur en sciences agronomiques (Institut national agronomique Paris Grignon), docteur d'État ès-sciences (Paris-Orsay), titulaire d'une HDR et agrégé d'économie et de gestion, Christian Ferault, après avoir été enseignant de mathématiques et de sciences naturelles à Madagascar au titre de la coopération technique, a tout d’abord travaillé à l'INRA, à partir de 1965, comme ingénieur de recherche à la Station de pathologie végétale du centre de Versailles où il s'est essentiellement occupé de virologie végétale (pomme de terre, haricot…) et plus spécialement des virus associés à des champignons pathogènes des plantes et est l'auteur de nombreuses publications (35 publications scientifiques dont une majorité dans les Annales de Épiphyties puis de Pathologie végétale de l'Inra).

Au titre de l'Institut national de la recherche agronomique, il a été responsable de la coopération dans le domaine phytosanitaire avec l'Algérie et l'Espagne. Nommé directeur de recherche en 1985 on lui a confié la direction du Service de recherches intégrées sur la Production végétale et la Protection des plantes (SRIV). Cette structure nationale, nouvellement créée, a été rattachée au Département de phytopharmacie et d'écotoxicologie dont il a assuré également la fonction de chef de département adjoint. Au cours de ses travaux de recherche à l'INRA, il a dirigé une vingtaine de DAA, DEA et DES et onze thèses de doctorat.

Appelé au ministère de l'Agriculture comme sous-directeur chargé de l'enseignement supérieur, il y a conduit des actions importantes de rénovation, la mise en place de la formation par la recherche et a beaucoup contribué au rapprochement entre l'enseignement supérieur agronomique et les grands organismes de recherche (Inra entre autres).

Il a ensuite, professeur consultant, assuré les fonctions de directeur scientifique de l'Institut national agronomique Paris-Grignon entre 1992 et 2001 et été le fondateur et directeur de l'École doctorale des grandes écoles du vivant d'Île-de-France (ABIES : agriculture, alimentation, biologie, environnement et santé). À cette époque, il fut également Conseiller spécial du Président de la République centrafricaine, chargé des questions de recherche et d'enseignement supérieur et a assuré la coopération de l'Institut avec l'enseignement supérieur et le CNRS libanais (programmes "Cèdre")

Il a été, enfin, appelé comme conseiller chargé de la biologie et de l'économie, au cabinet du président du Conseil des programmes du ministère de l'Éducation nationale (Pr. Jean-Didier Vincent) entre 2002 et 2005.

Christian Ferault a également beaucoup enseigné notamment comme :

  • Professeur de pathologie végétale à l'institut supérieur agricole de Beauvais entre 1969 et 1992,
  • Chargé de cous de virologie à l'INA P-G et à l'ENS d'Horticulture de Versailles de 1970 à 1984,
  • Professeur de virologie végétale à l'Université de La Havane, de 1970 à 1972,
  • Professeur consultant à l'INA P-G de 1992 à 2001,

A l’Académie d’Agriculture de France[modifier | modifier le code]

Élu Membre Correspondant national en 2004 dans la section « Économie et politique agricoles et rurales » puis Membre titulaire[2] en 2008 en section « Sciences de la vie », il a rejoint celle d'Économie depuis 2012, tout en participant aux travaux de ces deux sections.

De 2006 à 2013 il a été Rédacteur en chef des deux publications périodiques de l'Académie: « Les Comptes Rendus » et « La Lettre ».

Élu Vice-Secrétaire en 2009, il a assuré cette fonction et la Rédaction en chef jusqu'en 2013.

Depuis 2014 il est chargé de mission auprès du Secrétaire perpétuel avec notamment la responsabilité d'ouvrages en relation avec « 100 ans de Comptes Rendus de l'Académie », la co-charge de La Lettre et diverses missions internes.

Dans le cadre de l'Association pour l'étude de l'histoire de l'agriculture (AEHA) dont il a été Secrétaire général adjoint puis Secrétaire général entre 2004 et 2013, et maintenant Secrétaire général honoraire, il a assuré la Rédaction en chef du Bulletin « Mémoire et Modernité » [3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Jean-Dufrenoy de l’Académie d’Agriculture de France (1981)[4], Chevalier de la Légion d’honneur (2010)[5], Chevalier dans l’Ordre national du Mérite (1999)[2], Commandeur du Mérite agricole (2014)[2], Commandeur des Palmes académiques (2006)[2]. Prix de la Mayenne 2018 (Académie du Maine et Conseil départemental).

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • « Une Histoire des agricultures », éd. La France Agricole, 2009. (ISBN 2-9522807-0-3)
  • « Printemps et été 1944 à Lignières-la-Doucelle et Orgères-la-Roche », éd. de Géradé, 2010. (ISBN 2-9522807-1-1)
  • Version anglaise : « Stories of Lignières-Orgères pre and during the War », éd. S.R. Walton, 2010 (ISBN 2-9522807-1-1)
  • Index biographique des membres de l'Académie d'Agriculture de France de 1761 à 2011 (avec Emile Choné, Jean Dunglas et Pierre Zert) ), 2011, 134 p., éd. AAF, (ISSN 0989-6988)
  • « Une Histoire de pomme de terre : la variété 'Institut de Beauvais'», éd. d’En Face, 2012. préface de Guy Paillotin (ISBN 978-2-35246-032-9)
  • « Une Histoire des agricultures, 2e édition revue, augmentée et illustrée », éd. Campagne et Compagnie, 2012. (ISBN 979-10-90213-09-8)
  • « Nouveaux rapports à la nature dans les campagnes » (éd. sc.), éd. Quae, 2012. (ISBN 978-2-7592-1782-3) [6]
  • "250e anniversaire de l'Académie : deux siècles et demi au service de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement" (avec François Sigaut et Jean-Paul Lanly), mars 2012, éditions de l'AAF 0989(Comptes Rendus). (ISSN 0989-6988)
  • « Parmentier et la fabuleuse carrière du tubercule », Colloque des 19 et 20 septembre 2013, Editions de l'Académie des Sciences, Arts et Lettres d'Amiens, mai 2014 (ISSN 1279-0370), pp. 85-94 et 129-181.
  • " Les plantes génétiquement modifiées :menace ou espoir", [coll. de 19 Académiciens, coord. J.-C. Pernollet], éd. Quae, 2015.
  • "Le Frère Eugène-Marie : Un grand agronome picard du XIXe siècle", éd. L'Harmattan, 2015, préface de Charles Descoins, (ISBN 978-2-343-06206-8)
  • "Ermite en forêt mayennaise", éd. L'Harmattan, 2016, 295 p. (ISBN 978-2-343-07871-7). Prix de la Mayenne 2018.
  • "Voyage au bout de ma Résistance - Aux confins de l'Ouest, printemps 1944", éd. L'Harmattan, 2016, 151 p. (ISBN 978-2-343-09483-0) (ISBN 978-2-343-06206-8)
  • "Questions d'agriculture, d'environnement et de société. 100 ans d'évolution des connaissances et des pratiques au travers des "Comptes Rendus de l'Académie d'agriculture de France"", (avec Jean-Louis Bernard, Emile Choné et Jean-Paul Lanly, préface de Paul Vialle et Gérard Tendron), éd. L'Harmattan, 2017, 402 p. (ISBN 978-2-343-12250-2)
  • "La Sécurité alimentaire mondiale. État des lieux et prospectives", (avec Jean-Louis Rastoin, éds.sc.), éd. L'Harmattan, 2017, 312 p. (ISBN 978-2-343-12592-3)
  • "Amédée de Béhague (1803-1884). Eminent membre et grand mécène de la Société d'Agriculture de France" (avec Patrick Ollivier), éd. AAF, 2018, 32 p. (ISBN 978-2-9567200-1-0)
  • " La Première Guerre mondiale vécue à Lignières-la-Doucelle et à Orgères (Mayenne)", éd. de Géradé, 2018, 168 p. (ISBN 978-2-9567200-0-3)
  • Directeur de la Collection « Agridécisions » aux éditions France agricole (de 2007 à 2016), directeur délégué de la collection "Les livres de l'Académie [7]et directeur de la collection "Agriculture et agro-alimentaire" aux éditions L'Harmattan

Divers[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire général fondateur, en 1995, du Musée des Moteurs et de l’Outillage de Lignières-Orgères (Mayenne)
  • Auteur ou co-auteur de 75 articles et études sur la commune de Lignières-Orgères (histoire, géographie, démographie, agriculture, climatologie) la plupart publiés dans le Bulletin municipal de Lignières-Orgères.
  • Conseiller municipal (1989-1995) , Premier adjoint au maire (1995-2001) puis Conseiller municipal depuis 2014 de la commune de Lignières-Orgères (Mayenne) [8]
  • Membre de la "Société Chateaubriand" (spécialiste de l'"Itinéraire de Paris à Jérusalem").
  • Spécialiste de la partie africaine du "Voyage au bout de la nuit" de Louis-Ferdinand Céline et de "L'Etranger" d'Albert Camus.

Références[modifier | modifier le code]