Christian Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian ( Gérard, Antoine) Dubois, né le 22 novembre 1921 à Lille et décédé le 20 janvier 2005 à Louvil, est un homme d'affaires français, fondateur de Castorama, Christian Dubois Investissements.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine familiale[modifier | modifier le code]

Christian Dubois est le fils de Robert Dubois (1888-1957), commerçant en passementerie à Lille et de Antoinette Dubois - Devilder (1892-1992). Il est le 5ème enfant d'une famille de 10 enfants.

Education et famille[modifier | modifier le code]

Christian Dubois étudie au collège de Passy-Froyennes en belgique puis au Collège de Marcq-en-Baroeul, dans le nord de la France. Il commence sa vie professionnelle en suivant les pas de son père en créant sa boutique de dentelle qu'il délaisse rapidement.

Il se marie à Claudine Dubois-Descamps en mai 1946 et père de 8 enfants.

Les prémices d'un concept[modifier | modifier le code]

En 1950, il fonde, avec trois autres personnes, un négoce de matériaux de 60 m2, la SARL Christian Dubois et Cie. Il se spécialise dans le stockage et la vente de panneaux laqués, imitation carrelage qu'il transporte avec son cousin Jean Derely et son vélo et sa charrette entre la gare de Lille et le vieux-Lille. Les affaires marchent bien et la société devient une S.A. en 1957.

La société Dubois & Derely est une société de négoce de matériaux de construction de second œuvre. Ses principaux clients sont des artisans mais aussi de plus en plus de particuliers. En 1961, ils créent "Central Panneaux", magasins de vente au détail en libre service (de 600 à 1 000 m2) .

En 1967, Christian Dubois, effectue un voyage aux États-Unis d'où il souhaite importer le concept de la vente de matériaux de bricolage au détail et en grande surface, sur le modèle de "Home Center". Son cousin et associé de la première heure, Jean Derely n'adhère pas à ce nouveau concept. Il continuera avec les magasins "Central Panneaux", Christian Dubois, suit son intuition et lance son premier grand magasin de bricolage à Englos, d'une surface de 5 000 m2 : "Central Castor" voit le jour le vendredi 13 juin 1969. L'enseigne vend l'outillage utile aux foyers français en cinq zones : Construction-matériaux, quincaillerie, bois-panneaux, sols-murs, sanitaire-chauffage avec un service clients.

Castorama[modifier | modifier le code]

En mai 1971, Central castor change de nom et le 16 juillet 1971, Christian Dubois dépose le nom et le logo de Castorama. Une tenaille rouge surplombant le nom de l'enseigne. Dès 1972, d'autres magasins font leur apparition dans la région nord de la france. En 1975, ouvre le premier magasin en dehors de la région, à Plaisir-les-Clayes, en région parisienne. La Holding Christian Dubois investissement est créée et entre à la Bourse de Paris en 1988, puis au CAC 40 et s'y maintiendra jusqu'à l'acquisition de Castorama par le Groupe britannique Kingfisher. En 1993, il créer avec son enseigne, l'enseigne Discount Brico-dépôt. Il prend sa retraite et reste président du conseil d'administration jusqu'en 2002.

L'entrepreneur[modifier | modifier le code]

Christian Dubois était un homme charismatique. Passionné par le bricolage et la nature, il y consacrait sa vie entière. Il avait foi en l'homme et à ses capacités sur le terrain. Il s'est entouré de personnes compétentes sur le terrain. Il pouvait embaucher un salarié en regardant l'état de sa voiture. Si celle-ci était entretenue et ordonnée alors son propriétaire devait être une personne méticuleuse et organisée, donc digne de confiance.

Durant son parcours professionnels de nombreux magazines spécialisés tels que les échos, challenges, l'observateur se sont intéressés à l'entrepreneur qu'il fût. Challenges le classait parmi les 500 fortunes de France.

Devise[modifier | modifier le code]

"Ouvrez les fenêtres de votre entreprise et regardez autour de vous"

Distinction[modifier | modifier le code]

Juillet 1991 : Chevalier de la Légion d'Honneur.

Sources[modifier | modifier le code]

L'observateur : du 24 janvier 2005

Challenges : du 7 juillet 2011

Who's who France

"Casto, casto, Castorama" de Bernad Staels éditions Du May.